REFLEXION

DANS UNE CEREMONIE ORGANISEE HIER AU CABINET : Le wali fait ses adieux aux Mostaganémois



Le départ de Mr Temmar Abdelwahid wali de Mostaganem, pour une nouvelle carrière plus proche du centre de la décision gouvernementale, en tant que Ministre de l’Habitat, est un évènement qui n’arrive pas tous les jours, ayant bien sûr nécessité par égard mondain une cérémonie d’Adieu. La cérémonie a drainé un parterre de personnalités conviées depuis l’ensemble de la wilaya, outre   bien sûr l'ensemble des cadres de l’administration et de l’Exécutif, les cadres des corps de la police, de la gendarmerie, de la protection civile, de l’Armée et des Services, ainsi que les élus et les représentants de la société civile. Egard auquel, l’homme du jour, devait aussi au public une dernière déclaration en guise de discours, où monsieur Temmar s’est adonné à une évaluation non exhaustive des efforts consentis par les pouvoirs publics dans son plan d’édification pour un meilleur essor de la wilaya de Mostaganem. Sur ce chemin du progrès, il y eut bien sûr certains tourments et tracas d’ordre central comme l’arrêt du projet de tramway. Mais il y eut également pas mal de nouveautés et d’agréables réalisations, comme l’ouverture de Mostaganem par voies maritimes sur de nouvelles villes européennes, l’accomplissement du parc de loisirs Mostaland, la réalisation en cours de l’aéroport de Sayada, etc. Et « c’est grâce à vous tous ici réunis qu'il fut possible de relever les défis qui nous furent imposés par l'héritage de la wilaya de Mostaganem. Grâce à vous tous, nous avons sillonné toute la wilaya, imposé un maillage routier pour désenclaver les villages isolés, situés sur les contreforts des montagnes rocheuses. Grâce aux efforts de tous, l'habitat précaire est réduit, voire résorbé presque en totalité dans certaines contrées de la wilaya, le tourisme en meilleurs draps pour dans un futur proche … », résuma l'orateur son labeur qui le ramenait sur le terrain même durant les longues et chaudes journées de ramadan, au bout de deux années où rarement l’observateur manquait de le voir sillonner les rues et les méandres de l’ensemble de la wilaya. Monsieur Temmar a également tenu à rendre hommage à ses proches collaborateurs et autres commis de l’Etat. Alors que pour leur part, les représentants de la société civile et autres personnalités conviées, ont abondé dans les éloges, honorant les efforts consentis par le désormais ex wali, pour les gigantesques réalisations ayant vu le jour au cours de la courte période de deux années pendant laquelle il eut à gérer la wilaya. Aussi, on retiendra particulièrement les larmes, sanglots et youyous qui fusèrent dans la salle, dus essentiellement à l'émotion ressentie par l'assistance, aussi masculine que féminine. Plusieurs présents à la cérémonie furent également unanimes pour faire part du bon souvenir que laisse le wali partant. Alors que d’autres commentent : « Le départ de monsieur Temmar est une perte immense pour la wilaya ». Tandis que d'autres n'hésitèrent pas à affirmer que : «sa simplicité et sa droiture, sont légendaires. Il est très proche, des pauvres, des nécessiteux et des fellahs enclavés dans les montagnes rocheuses, à qui il a accordé terres et eau ».                       

Ilies Benabdeslam
Samedi 19 Août 2017 - 18:28
Lu 686 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-09-2017.pdf
3.35 Mo - 18/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+