REFLEXION

DANS UN POINT DE PRESSE DU P/APC DE MASCARA : Plusieurs projets à l’horizon

Mr SEDDAR Lahcen, Maire de Mascara, fait exception à la règle. Il n’était pas d’usage qu’un maire à Mascara invite les journalistes afin de faire le point sur la situation du développement de la commune, sinon comment expliquer cette sortie médiatique alors que les responsables étaient astreint à ne communiquer avec la presse que par le biais de la cellule de communication de la wilaya.



DANS UN POINT DE PRESSE DU P/APC DE MASCARA : Plusieurs  projets à l’horizon
Sans doute certains allègements s’affichent à l’horizon suite à la réunion ayant regroupé les walis avec le Ministre de l’Intérieur et des collectivités locales. Le P/APC disait à ce propos « dans le cadre de la politique d’informer et d’instaurer une relation Presse, Collectivités locales et citoyen, on trouve que la presse est le meilleur moyen d’information par lequel on peut cerner les préoccupations du citoyen sans aucun complexe ». Le P/APC entame le débat par la présentation des projets rentrant dans le cadre du PCD qui furent réalisés ou sont en cours de réalisation pour l’année 2011. Parmi eux figure la réalisation d’une passerelle sur la double voie de l’Université Sidi Said pour un montant de 16.999.540,57 DA, les travaux sont réalisés à 60% par la société SEROR . La réalisation d’une autre passerelle dans le périmètre de la forêt de Khessibia pour relier la partie A à la partie B pour un montant de 16.999.540,57 DA, les travaux sont également réalisés à 60%. En outre, d’autres projets de réalisation sont en cours comme la réalisation de trois parkings et voies d’accès dans la forêt de Khessibia pour un montant de 6.639 264,22 DA, les travaux sont à 35%, la réalisation du forage et équipement d’un puits dans la forêt de Khessibia pour 44.243.590,00 DA, en l’espace de cinq mois, les travaux sont à 35% , la réalisation de gradins sur le terrain de jeux situé à la rue Chemoum Mokhtar pour le montant d’un milliard de cts , les travaux engagés seront achevés dans un délai de douze mois. La réalisation d’une annexe APC à la zone 12 pour un montant de 9.355.203,00 DA sera fin prête dans six mois ainsi que les travaux de réfection du quartier de Sidi Mouffok pour 1,3 Milliard de cts, la réalisation d’une aire de jeux aux 100 logements pour plus de 400 millions de cts et dont les travaux sont à 40%. Par ailleurs, d’autres réalisations sont en cours comme le projet d’assainissement à Khessibia pour plus de 619 millions de cts, l’opération de curage de l’Oued El Kouaier pour 1.872.000,00 DA qui est déjà achevée, le revêtement de la cité Ain Beida, la réalisation d’un chemin reliant Ouled cheikh à la RN 7 pour 6.465.420,00 DA, l’auto financement sur budget de l’APC, pour l’aménagement du parc urbain cité Chaaba el hamra avec un mur de clôture pour 16.594.285,50 DA, l’ aménagement et la réhabilitation du jardin Pasteur, l’ aménagement de la place Publique Emir Aek pour 43.981.353,00 DA dans un délai de trois mois, la mise en place d’une statue en bronze représentant l’Emir Abdelkader pour un montant de 700 millions cts, l’éclairage public de la double voie de Khessibia pour 7.755.046,00 DA, réfection et aménagement de la crèche du Jardin Pasteur pour 500 millions de cts. Aménagement du siège de l’APC de Mascara. Le P/APC a affirmé que certains projets réalisés sur les PCD des années 2008, 2009 et 2010 n’étaient pas achevés, on les a clôturés pour pouvoir entamer ceux de 2011 dans la clarté. Concernant le problème des piscines de la ville de Mascara qui demeurent fermées devant les jeunes alors qu’on est en pleine période estivale, le P/APC disait que « concernant la piscine du jardin, la procédure pour sa location est en cours et je ne crois pas qu’elle soit ouverte cette saison, celle de chaaba Hamra, une commission technique est en inspection et si les résultats s’avèrent positifs, elle ouvrira ses portes cette saison ». Donc les enfants risquent cette année également de se rafraichir au niveau des jets d’eau dans les jardins en particulier ceux dont les parents manquent de moyens pour les amener au bord de la mer. Concernant les inondations enregistrées durant les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville, le maire dit que les points noirs sont aux nombre de quatre dont les avaloirs qui furent bouchés par les bourses en plastiques et puis la gestion de l’assainissement ne dépend plus de l’APC, c’est la société ONAT qui s’en charge. Pour ce qui est du déficit de15 milliards cts, le P/APC disait que l’APC affiche un déficit certes, mais pas 15 milliards et ce déficit et c’est à cause de la société chinoise que ces taxes ont diminué. Concernant le problème de la démission du secrétaire général, le maire a affirmé qu’il n’y a pas de démission, l’agent qui assume l’intérim a bénéficié d’une promotion pour devenir conseiller à l’APC, il a rejoint son nouveau poste et un autre a été désigné à ce poste. Enfin, le maire déclare qu’il n’a jamais ambitionné pour le poste de maire, mais on le lui a imposé, mais il assume la responsabilité, et pour conclure , ce dernier adresse ses remerciements au wali qui a toujours accordé aide et assistance aux APC.

B. Boufaden
Dimanche 12 Juin 2011 - 11:17
Lu 557 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+