REFLEXION

DANS UN MESSAGE LU A LA TELEVISION : Bouteflika s’exprime sur les dernières mesures

Abdelaziz Bouteflika a profité, ce lundi 7 mars, de l’occasion de la célébration de la journée de la femme pour évoquer, via un message lu au journal de 20 heures de l’ENTV, les dernières mesures sociales et économiques décidées lors du dernier Conseil des ministres.



DANS UN MESSAGE LU A LA TELEVISION : Bouteflika s’exprime  sur les dernières mesures
Le chef de l’État a également évoqué le volet politique. « Les décisions que nous avons prises récemment aux plans économique et politique dans notre pays et dont nous avons confié au gouvernement la mise en œuvre conformément à une série de mesures, visent à lutter contre le chômage grâce à la mise en place de facilités exceptionnelles concernant la période de pré-emploi dans les entreprises publiques et privées, la période d'insertion et les microcrédits d'investissement à travers la satisfaction, par les banques, des demandes des jeunes sans contrainte bureaucratique aucune », a rappelé le chef de l’État dans son message. « A cela s'ajoutent les projets ambitieux visant à faire face au problème épineux du logement afin de satisfaire les besoins urgents en matière de logement social, promotionnel et privé », a t il précisé. Dans son message, le président Bouteflika a admis à demi mots l’existence de dysfonctionnement notamment dans la distribution des logements. « L'État a initié un projet de solutions qui répondent progressivement à la demande croissante de toutes les catégories de la société.
« Tenir compte des priorités dans la distribution des logements aux bénéficiaires et ce, en associant les élus ».
J'ai déjà eu à annoncer, à maintes reprises, les mesures prises à cet effet, et à souligner la nécessité d'assurer la transparence et la clarté, de tenir compte des priorités dans la distribution des logements aux bénéficiaires et ce, en associant les élus, les instances de la société civile ainsi que l'administration afin d'éviter tout dysfonctionnement. Il s'agit d'une opération qui se poursuit avant, pendant et après la mise en œuvre du programme actuel », a t il dit. Sur le plan politique,il a laissé entendre que les jeunes peuvent exprimer leurs opinions « par tous les moyens possibles ». « Au plan politique, particulièrement après le succès des options de la nation pour l'instauration de la concorde, la réconciliation et la sécurité, nous avons pris une batterie de mesures visant l'ancrage de la démarche démocratique pluraliste, l'élargissement de l'espace des libertés, l'ouverture des perspectives, notamment devant les jeunes pour exprimer leurs opinions et idées ainsi que leurs aspirations à la paix et au progrès par tous les moyens possibles », a affirmé le chef de l’État. Évoquant la question de la femme, le président Bouteflika n’a pas fait allusion au code de la famille. « En cette occasion marquant la célébration des luttes de la femme en tout lieu et durant de longues décennies, nous réaffirmons notre engagement constant à aller de l'avant afin de réaliser les aspirations de nos jeunes », a affirmé Bouteflika avant de conclure : « l'émancipation de la société est tributaire de l'émancipation de la femme tant elle est indispensable à la formation et l'éducation du premier noyau de la société en l'occurrence la famille. Son rôle au sein de la société est fondamental ». « C'est là une vérité établie par les législations et lois », a t il dit.

Ismain
Mercredi 9 Mars 2011 - 10:31
Lu 732 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+