REFLEXION

DANS UN MESSAGE ADRESSE AUX CONGRESSISTES : Le président appelle au rajeunissement du FLN

Dans un message aux congressistes lu en son nom par le secrétaire général à la présidence de la République, Habba El Okbi, le président Abdelaziz Bouteflika a affirmé que le parti du Front de libération nationale (FLN) était appelé à demeurer fidèle au serment, à adopter un dialogue honnête et efficient et à s’ouvrir aux générations montantes pour préserver la place qu’il occupe parmi les forces les plus actives sur la scène nationale.



DANS UN MESSAGE ADRESSE AUX CONGRESSISTES : Le président appelle au rajeunissement du FLN
«Il m’est agréable de vous adresser mes salutations confraternelles et vous dire toute ma considération pour la marche de ce grand parti. Pour vous dire aussi ma satisfaction et ma reconnaissance pour vos efforts militants, vous qui aspiriez tant à la tenue de la 9ème session ordinaire de ce congrès qui s’inscrit dans le prolongement des actions du parti visant à consacrer les principes auxquels il doit sa création», a ajouté le chef de l’Etat algérien. ‘’ Intervenant à son tour, le secrétaire général du Front de libération nationale et ministre d’Etat, Abdelaziz Belkhadem, a appelé vendredi à Alger l’Etat français à présenter ses excuses à l’Algérie pour «les crimes» de la colonisation. «Nous exigeons de la France officielle une reconnaissance de ses crimes coloniaux commis en Algérie et des excuses au peuple algérien», a déclaré M. Belkhadem, dans un discours d’ouverture du 9e congrès de son parti. Le chef du FLN a souligné, dans son discours «l’importance de cette repentance», rappelant «le dur combat mené par le peuple algérien pour mettre un terme au colonialisme». Lors d’une visite en Algérie en décembre 2007, le président français Nicolas Sarkozy avait fermement dénoncé le système colonial «injuste par nature». Mais il avait refusé toute idée de «repentance», y voyant une forme de «haine de soi» et de «dénigrement» de son pays. Selon M. Belkhadem, ce congrès constitue «une nouvelle étape dans le processus de consolidation des caractéristiques du parti, qui englobent à la fois l’adaptation politique et la vision prospective dont les fondements trouvent leur essence dans les référents historiques du 1er novembre 1954", début de la guerre. Le cessez-le-feu a été proclamé le 19 mars 1962. Ancien parti unique, le FLN, qui a mené la guerre d’indépendance contre la France (1954-1962), fait partie de la coalition au pouvoir aux côtés du Rassemblement national démocratique (RND, libéral) et du Mouvement pour la société de la paix (MSP, islamiste). Le congrès, qui doit durer jusqu’à dimanche, regroupe quelque 5.000 délégués représentant les 48 wilayas (départements) du pays et la diaspora.

Riad
Samedi 20 Mars 2010 - 10:09
Lu 430 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+