REFLEXION

DANS UN CENTRE DE COLONIE DE VACANCE A ORAN : Un monstre humain agresse sexuellement 4 enfants



DANS UN CENTRE DE COLONIE DE VACANCE A ORAN : Un monstre humain agresse sexuellement 4 enfants
Selon des sources concordantes, le juge d’instruction près le tribunal correctionnel de la daïra d’Ain Turck wilaya d’Oran, s’est emparé d’un dossier propre à une affaire qui a trait à l’immoralité, dont l’auteur principal n’est autre qu’un monstre humain, exerçant en tant qu’animateur au niveau d’un centre de colonie de vacance pour enfants, ces innocents qui avec la confiance et la quiétude totale de leurs parents, leur permettent de passer quelques jours dans ces lieux de villégiatures afin de se décrasser d’une pénible année scolaire et de bien appréhender une nouvelle. Les tenants et les aboutissants de cette révoltante affaire se sont déroulés au centre de colonie de vacance à Ain Turck, là où parmi les moniteurs, existait un énergumène, qui sans cœur et sans moralité, a intenté à la pudeur de quatre enfants profitant bien sûr de leur innocence, un acte abject et vil qui a été prouvé et confirmé par le rapport du médecin légiste selon la même source. La genèse de cette affaire est toute récente et grimpe au mois d’aout dernier de l’année en cours, lorsque un parent d’enfant remarque que son fils vient d’être frappé par un choc psychologique, ce qui l’avait énormément inquiété et pris l’initiative de l’amener urgemment chez un psychologue, qui a sa grande stupeur, l’informe que son fils a été agressé sexuellement précise la même source. Très en colère pour ce qui vient de frapper son fils, le père de l’enfant meurtri dans sa chair, s’empresse à déposer une plainte au niveau des services de sécurité. Au reçu de la plainte, une enquête est rapidement mise sur rail par les services de sécurité au sujet de cette affaire afin d’identifier le criminel, alors qu’en parallèle, tous les enfants du centre de colonie de vacance ont été soumis à des examens par un médecin légiste. Les résultats sont déplorables, car ce dernier confirme que trois autres enfants dont deux frères ont été frappés par le même sort. Arès une séance thérapeutique chez le psychologue à laquelle ont été soumis ces enfants innocents,  ils ont arrivé à  dénoncer l’identité du monstre humain qui a commis l’impensable.  Ce dernier fut aussitôt arrêté par la police qui l’a présenté après la procédure d’usage, au juge d’instruction qui a ordonné sa mise en détention préventive en attendant son procès.          

GA
Mercredi 4 Septembre 2013 - 23:00
Lu 2400 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+