REFLEXION

DANS LE CADRE DE LA LUTTE CONTRE LES INCENDIES A TIARET : La protection civile et la conservation des forets se mobilisent

Dans le cadre de la prévention et la lutte contre les incendies de forets et des champs de cultures céréalières, plusieurs mesures ont été préconisées par les responsables concernés au niveau de la wilaya de Tiaret.



DANS LE CADRE DE LA LUTTE CONTRE LES INCENDIES A TIARET : La protection civile et la conservation des forets se mobilisent
Depuis le début de la campagne moisson battage, la direction de la protection civile de la wilaya de Tiaret a enregistré plus de 90 cas d’incendie. Le plus important demeure celui survenu dans un champ de blé dur dans la commune de Sebain (Mahdia), où le feu a ravagé plus de 80 hectares. Dans la commune de Bougara (Hamadia) 16 hectares de céréales ont été détruits par le feu. Devant cette situation, les services de la protection civile, à travers le territoire de la wilaya, sont mobilisés pour faire face à toute éventualité. Pour la protection du patrimoine forestier contre l’incendie, la conservation des forets est chargée du nettoyage des bandes de sécurité contre les incendies, de recenser les moyens matériels à utiliser, de situer les points d’eau et de la sensibilisation des habitants dans les zones proches des forets. Des cellules constituées des jeunes employés dans le cadre des contrats de formation et insertion, ont été mises sur pieds au niveau des communes pour d’éventuelles interventions. Quant à la prévention concernant les champs de céréales, la direction des travaux publics est chargée du désherbage et du nettoyage des abords immédiats des routes longeant les champs de cultures céréalières. Par ailleurs, il est à signaler que le domaine forestier de la wilaya est évalué à 154 milles hectares, reparti en trois zones ; la première est de 83 milles hectares dans les daïras de Mechraa Sfa, Medroussa et Frenda. La deuxième zone de 14 milles hectares située dans les circonscriptions des communes de Tagdempt et Tiaret. Quant à la troisième zone, elle s’étend sur une superficie de 57 milles hectares, de Nador dans la daïra de Sougueur jusqu’à Rechaiga. Des moyens humains et matériels sont mis en œuvre afin de pouvoir faire face à toutes éventualités durant la période allant jusqu’au 31 septembre.

Fayçal
Dimanche 26 Juin 2011 - 10:50
Lu 411 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+