REFLEXION

DANS LE CADRE DE LA LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE DURANT LE RAMADHAN : Dispositif spécial et sécurité renforcée



Dans le cadre de la lutte contre la hausse du taux de la criminalité au niveau de la capitale de l’Ouest durant le mois sacré de Ramadhan, la sûreté de la wilaya d’Oran a décidé de déployer un dispositif spécial pour ce mois sacré. En effet, et comme chaque année, le taux de la criminalité durant le Ramadhan enregistre une hausse flagrante, surtout en ce qui concerne les agressions, les vols, les meurtres et les coups et blessures volontaires, suite aux bagarres et rixes qui ont tendance à se multiplier dans les quartiers chauds, tels que : El Hamri, Medioni, Saint Pierre, Cité Perret, Haï En Nour, El Yasmine ou encore Haï Es Sabah, sans oublier les communes situées dans la périphérie d’Oran, à savoir Sidi El Bachir, Chtaibo et Sidi Chahmi… Mais cette année, la criminalité risque prendre un autre ampleur, sachant que la majorité des émigrés sont à Oran pour passer ce mois sacré en famille, ce qui donnera des idées aux malfrats. Pour faire face contre cela, les éléments de la sûreté de la wilaya d’Oran, ont décidé de renforcer la présence des services de sécurité au niveau des principales ruelles et artères, à longueur de journée, et spécialement au niveau des marchés populaires, qui enregistrent une forte présence de la population, tel que M’dina Djedida. Renforcer, aussi la sécurité au niveau des gares routières, des jardins et lieux de détente, ainsi qu’à hauteur des bureaux de poste. La sûreté de la wilaya d’Oran, a par ailleurs, décidé de doubler les patrouilles de police dans le but de mettre la main sur d’éventuels individus recherchés, par les services de sécurités et la justice. Ces patrouilles, de police qu’elles soient à pied ou véhiculées, seront effectuées 24h/24, à l’intérieur du tissu urbain, comme dans la périphérie. Et enfin, les éléments de la police seront aussi présents, sur toutes les artères et les axes routiers, dans le but de faciliter la circulation routière qui connait, généralement une grande anarchie durant ce mois sacré de Ramadhan.

A.Yzidi
Samedi 6 Août 2011 - 11:25
Lu 254 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+