REFLEXION

DANS LE CADRE D’UN PROGRAMME D’ECHANGES CULTURELS : Bordj Bou Arreridj inaugure sa semaine culturelle à Béchar

La maison de la culture de Bechar abrite une semaine culturelle de la wilaya de Bordj Bou Arreridj qui se tiendra du 2 au 6 décembre du mois en cours. L'ouverture s'est déroulée avec la troupe folklorique en présence des autorités de la wilaya, notamment le chef de l'exécutif Adelghani Zaalane. Ce tissage culturel inter wilaya sublime la culture de rapprochement par les patrimoines culturels traditionnels et ainsi que les facteurs socio économiques de chaque région de notre territoire.



DANS LE CADRE D’UN PROGRAMME D’ECHANGES CULTURELS : Bordj Bou Arreridj  inaugure  sa semaine culturelle à Béchar
Dans leurs allocutions, les responsables du secteur de la culture ont abordé les objectifs des échanges des diversités de la culture traditionnelle et moderne entre les deux wilayas pour que cette continuité soit préservée par les valeurs culturelles et lutter contre leurs extinctions. Des expositions ont eu lieu dans le hall de la maison de la culture. Au stand de la productrice, Yasmina Bensalam, qui est artisane qualifiée en pâte chimique a présenté ses expositions de merveilleux objets de décor attrayants, des assiettes en verre multiformes et multicolores, bien décorées en relief avec des garnitures de fleurs fabriquées et collées sur ces assiettes et même sur des coquillages et des petits coffrets en bois en mosaïque. Cette nouvelle technique est une création artistique dans le domaine de l'artisanat contemporain à base de pâte chimique. La dite pâte chimique est la matière première qui est produite localement par cette artisane. Des bougies de décoration, des verres et beaucoup d'autres objets qui font partie de la renaissance et de l'art baroque. Dans l'autre coin, une tente dressée avec son habillage traditionnel qui reflète les coutumes de la région de Bordj Bou Arreridj. De différentes belles robes traditionnelles suspendues ont attiré toutes les visiteuses. L'art du travail manuel est une grande valeur professionnelle notamment ces expositions de produits en argent  qui sont bien finis par des mains d'un grand savoir d'un argentier avec son atelier qui expose lui aussi ses produits, tels que, collier, chaîne, au fait ces objets argentés sont très nombreux à définir. D'autre part la productrice Hafida Aoukli œuvre dans le métier de la fabrication de collier en corail, en perle, des petits cubes enchaînés qui sont fabriqués avec la pâte de clous de girofle associés avec d'autre produits naturels qui servent d'embaume. Ces produits se commercialisent avec des relations entre la productrice et les bijoutiers des différentes wilayas du pays. Sur une table des assemblages avec la récupération des écorces d'arbre forment des figurines en débris de bois, des statuettes en bois sculptées. Tout cela représente un splendide patch work. Dans l'autre stand c'est la pâtisserie traditionnelle, qui était exposée par des jeunes qui expliquaient aux visiteurs les recettes d'autres qualités et notamment les plats traditionnels des bordjis. Des divertissements et des chants folkloriques auront lieu durant toute la semaine du séjour de la délégation culturelle. Par ailleurs, le représentant du commissaire du festival culturel local des arts et des cultures populaires de la wilaya de Bordj Bouarreridj et toute la délégation, ont  remercié tous les visiteurs et la population de Bechar de leur chaleureuse hospitalité et espèrent que ces relations culturelles auront plus de valeurs pour joindre intégralement toutes les cultures du pays.                                

Mohammed Smail
Mercredi 5 Décembre 2012 - 00:00
Lu 501 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+