REFLEXION

DAIRA SIDI-LAKHDAR : Où est passé le passeport de M.Bensayah



DAIRA SIDI-LAKHDAR : Où est passé le passeport de M.Bensayah
Une histoire aussi rocambolesque qu’il est à peine imaginable d’y croire. Et pourtant, ça se passe à la daïra de Sidi-Lakhdar. Un citoyen du nom de Bensayah Mohamed, a été tiré au sort le 3 avril 2010 pour effectuer le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam. Mais comme par enchantement, son nom ne figure plus sur la liste, malgré qu’il ait versé les 22 millions de centimes. M. Bensayah Mohamed, âgé de 83 ans, résidant au douar Djaâilia, commune de Ben Abdelmalek Ramdane, daïra de Sidi Lakhdar, candidat au pèlerinage pour la campagne 2010 se retrouve sans passeport pour des raisons qu’il ignore. En effet, étant sorti au tirage au sort qui a eu lieu au niveau de sa commune de résidence le 03-04-2010 attestation N° 19/2010 datée du 04-10-2010 faisant foi). Muni de son attestation de futur Hadj, M. Bensayah a entrepris les démarches nécessaires exigées pour l’accomplissement du rituel du pèlerinage à savoir le dépôt auprès de la banque d’Algérie de la somme de 220.000,00 dinars (récépissé N° 053455 en date du 13-02-10) concernant les formalités de voyage et d’hébergement aux lieux saints, dossier de demande de passeport. Jusque là tout s’est bien déroulé. Mais c’est au moment de retirer son passeport auprès de la daïra de Sidi Lakhdar, dont il dépend, que les choses se sont gâtées. On lui apprend, en toute simplicité que son passeport ne figurait pas parmi les futurs hadjs de sa commune. Sans hésiter, il se rend à la wilaya pour s’enquérir. Là, une deuxième surprise l’attend : pas de trace de dossier de demande de passeport parmi ceux transmis par la daïra de Sidi Lakhdar. Voulant avoir le cœur net, il se rend de nouveau à la daïra. Troisième surprise : le chef de daïra refuse de le recevoir et personne n’était en mesure de le renseigner. Après plus de deux heures d’attente, il fut quand même reçu par le chef de daïra. Le comble du sort, le chef de daïra lui apprend « froidement » qu’il n’a pas été retenu pour la campagne 2010 et lui promet que pour celle de 2011, il n’aura pas à passer par le tirage au sort. Le chef de daïra lui promet de donner des instructions au président de l’APC de Ben Abdelmalek Ramdane pour qu’il soit porté sur la liste des futurs hadjs pour la prochaine campagne 2011. N’acceptant pas cette situation scabreuse, M. Bensayah est à la recherche de la vérité. Il se demande où est passé son dossier de demande de passeport spécial hadj, et pour quelles raisons, il aurait été retiré de la liste alors qu’il a rempli les conditions premières. Il y a un vice de forme que M. Bendayah ne saisit pas. Démuni et ne sachant que faire, M. Bensayah sollicite l’intervention de M. le wali pour que sa situation soit débloquée et qu’il puisse se rendre aux lieux saints.

M.Bentahar
Dimanche 10 Octobre 2010 - 00:01
Lu 1161 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+