REFLEXION

DAIRA DE BETHIOUA : Les habitants des 120 logts Cnep interpellent le wali



Le quartier des 120 logements-Cnep, du chef-lieu de la commune  de   Bethioua , est, à l’instar des autres quartiers de la commune, dans un état lamentable, ce qui a suscité grogne et mécontentement chez ses habitants. Ces derniers, dont le nombre dépasse les 4 000 âmes, se plaignent de l’état de dégradation avancé de leur quartier. En effet, ils éprouvent beaucoup de difficultés à traverser, à pied ou en voiture, la route principale qui mène à leur quartier, surtout lorsqu’il pleut car, selon eux, elle est pleine de grands trous et de nids-de-poule. Outre son état détérioré, cette route est dépourvue d’éclairage public, ce qui l’a rend très dangereuse dès la tombée de la nuit. « Nous pataugeons dans la boue en ces jours pluvieux en raison du délabrement de la chaussée, alors que les artères du centre-ville font l’objet d’un entretien de faveur », se désole Ahmed, un habitant dudit quartier.  Les résidents de ce quartier lancent un appel aux hauts responsables de la wilaya, à leur tête le wali, afin qu’ils interviennent dans les plus brefs délais pour trouver une solution à leur problème et mettre fin au bidonville qui est en train de s’agrandir au fil des années au lieudit cité Cherif Lahcène, où des particuliers viennent de partout pour déposer leurs déchets. Les habitants  de cette cité souhaitent que leurs élus s’occupent beaucoup plus du développement local, notamment l’aménagement et la réhabilitation des quartiers du chef-lieu communal, afin de procurer un meilleur cadre de vie aux citoyens de cette  importante municipalité riche d’Algérie.         

Medjadji H.
Mardi 18 Février 2014 - 17:39
Lu 341 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+