REFLEXION

DAÏRA D’AIN TEDELES : Quand le transport vient à manquer



Les habitants des communes limitrophes d’Ain Tèdelès rencontrent de grandes difficultés en matière de transport. En effet, ces localités ne sont couvertes que par une quantité insuffisante de bus, ce qui ne répond pas correctement aux aspirations du nombre  important des habitants. En dépit des promesses qui malheureusement n’ont abouti à rien, ces citoyens souffrent cruellement du manque des moyens de transport. Il faut signaler que ce problème perdure depuis des années, un calvaire, surtout pour les familles démunies qui ne disposent pas de véhicule. Cette population dénonce ces  déboires quotidiens qui  s’accentuent aux heures de pointe. Il faut reconnaitre qu’en cette saison hivernale, des étudiants, des fonctionnaires trouvent des difficultés à rejoindre leurs foyers, en raison des journées qui sont courtes. Un souci qui a son importance et que les autorités concernées semblent négliger. «C’est un véritable calvaire pour les gens qui travaillent ainsi que pour les étudiants » se plaint un riverain. Le plus souvent pour éviter de passer la nuit dehors, les voyageurs pénalisés ont recours aux taxis clandestins qui s’en donnent à cœur joie, profitant de leur détresse.   Dans ce contexte, un appel est lancé par les habitants de ces communes aux services concernés pour remédier à ce problème, et trouver des solutions.                                      

Faiza.S
Samedi 7 Décembre 2013 - 16:38
Lu 106 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+