REFLEXION

DAÏRA D’AIN EL TURCK : Les réseaux routiers en état de dégradation totale !

Le réseau routier dans la commune d’Ain El Turck est loin d'être au top. Plusieurs tronçons sont en proie à la dégradation et la vétusté notamment la rue Saint Germain où l’ensemble des résidents dénoncent le laxisme des autorités compétentes qui n’arrivent plus à prendre en charge leurs différentes doléances qui sont restées mortes et vaines sans aucune suite pour des motifs inconnus afin de régler les problèmes d’hygiène et de l’éclairage public qui fait défaut dans cette commune balnéaire et touristique.



Sachant bien qu’une enveloppe financière  de plus de 8 ,5 milliards de centimes a été octroyée à une entreprise d’électricité de la wilaya d’Oran pour la maintenance du réseau de l’éclairage public au niveau de cette importante municipalité touristique qui n’a pas encore vu le jour pour retrouver  son souffle ainsi que ses repaires pour une meilleure prise en charge des investisseurs touristiques et hôteliers qui souffrent le martyr à  cause d’un laisser aller flagrant des autorités compétentes qui sont loin  d’être une représentation digne de foie des citoyens  à l’image du quartier touristique de ST Germain où l’on constate la destruction des voies publiques par les poses anarchiques des pierres provenant de quelques locataires de  mœurs légères qui occupent ces habitations tout au long de la chaussée du boulevard mitoyen à l’hôtel touristique le St Germain. Toutefois, ce sont en général les accès aux plages  et les quartiers de la commune qui en pâtissent le plus de cette situation.  La circulation automobile est mise à rude épreuve dans ces localités qui sont dépourvues de routes bitumées. Et pour parer à ce problème lancinant et permettre aux citoyens de la commune de se servir de routes adéquates,  il est des plus urgents pour que les autorités communales de la commune d’Ain El Turck prennent en charge le problème pour inscrire différents projets  structurants qui vont dans ce sens. Ainsi, plusieurs tronçons, reliant  certaines localités de la commune, sont concernés par le revêtement de la chaussée. Nous citons quelques projets : Le tronçon qui va de la  rue St Germain vers le chef lieu de la commune en passant par Claire Fontaine est concerné par des travaux de revêtement en béton bitumeux, et ce, sur une longueur de 1 900 mètres. Le tronçon de  la rue Melinette  qui va de la localité de Claire Fontaine  jusqu’à Trouville  sur une longueur de 3 000 mètres, devrait être revêtu en tri couche. L’autre tronçon concerné, est celui des rues du colonel Akid Abbès qui va du village  Bouiseville Chat  à  Trouville  en passant par les quartiers, lequel est étalé sur une distance de 2 500 mètres est concerné également par un projet de revêtement en tri couche. Ce sont là, quelques exemples de projets  structurants qui devraient en principe  être inscrits par les nouveaux élus de cette   importante APC qui tournent le dos aux citoyens qui ont voté pour eux d’ailleurs en l’espace de 08 mois seulement les trois P/APC  relevant de la daïra d’Ain El  Turck à commencer par celui du chef lieu ont fait l’objet de suspension de  leurs fonctions pour différents délits de  détournement de deniers publics suivis de dilapidation du foncier urbanisable et mauvaise gestion.              

Medjadji. H
Mercredi 20 Novembre 2013 - 16:47
Lu 119 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+