REFLEXION

DAHMOUNI-TIARET : Un gardien transforme le centre culturel en lieu de débauche

Le mercredi, 20 Novembre 2013, le procureur de la République près le tribunal de Tiaret a ordonné la mise sous mandat de dépôt les dénommés K.M 31 ans, gardien du centre culturel de Dahmouni et B.M, 41 ans, résidente à Dahmouni pour griefs : prostitution et création de lieu de débauche.



En effet,  agissant sur information, les éléments de la police judiciaire relevant de la Sûreté de daïra de Dahmouni, se sont déplacés vers le centre culturel aux environs d’une  heure du matin du 18 novembre 2013 où ils ont été vraiment surpris par la scène qui a heurté  leurs regards : le gardien du centre culturel et son amante de  Sougueur (plus âgée que lui ), en état d’ébriété avancée et en plein sommeil  ensemble après une soirée bien arrosée …et ca et là, des variétés de boissons alcoolisées , un décor qui oriente à un vrai centre de débauche au lieu d’un centre culturel qui rayonne de savoir et illumine les esprits. Certains observateurs sollicitent le wali à mener de profondes enquêtes administratives au niveau des centres culturels, il y va de notre avenir culturel, l’alarme est tirée.

Abdelkader Berrebiha
Samedi 23 Novembre 2013 - 17:40
Lu 336 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+