REFLEXION

Corruption : L’Algérie se classe au 112ème rang mondial

L’ONG de lutte contre la corruption Transparency International (TI) a rendu public ce jeudi 1 décembre son Indice de perception de la corruption (IPC) pour l’année 2011. 183 pays y figurent dont l’Algérie Sur les 183 pays classés, l’Algérie arrive à la 112e place avec une note de 2,9 sur 10. Elle perd 7 places par rapport à l’an dernier.



Corruption : L’Algérie se classe  au 112ème rang mondial
Selon le barème de cet indice, un score inférieur à 3 sur 10 indique que le pays connait un haut niveau de corruption au sein des institutions de l’État. Les résultats des pays sont dans l’ensemble mauvais. Par exemple, le Maroc est classé à la 80e place avec une note de 3,4 et la Tunisie à la 73e place avec un score de 3,8. L’Égypte est ex-æquo avec l’Algérie. Le moins bien classé est l’Irak, à la 175e place avec un score de 1,8. Le mieux classé est le Qatar à la 22e place mondiale avec un score de 7,2.Pour l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC), « ces très mauvais résultats de l’Algérie pour la 9e année consécutive ne sont pas une surprise, ces dernières années ayant été marquées non seulement par une explosion des affaires de grande corruption, mais aussi par une totale absence de volonté politique du pouvoir à lutter contre la corruption ». Dans un communiqué publié ce jeudi, l’AACC indique que ce classement est « révélateur de l’aggravation de la situation qui prévaut en Algérie en matière de gouvernance ». Transparency International  rappelle par ailleurs que durant les mouvements de révolte qui ont secoué le monde arabe cette année, la question de la corruption était au cœur des protestations des peuples. « Leurs origines [des révoltes, ndlr] peuvent être diverses, mais le message est le même : une responsabilité plus transparente de nos dirigeants est nécessaire », écrit TI dans son rapport. D’autant que selon l’ONG, « l’indice de perception de la corruption 2011 montre que la frustration de la population est bien fondée », puisque « la grande majorité des 183 pays évalués ont un score inférieur à 5 sur 10 ».

Riad
Vendredi 2 Décembre 2011 - 20:47
Lu 2069 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par kako le 19/05/2012 13:55
Un cri de détresse, nous parvient de Bedjaia!
11 avril 2012 par K.Benkhlouf
Dans une ville algérienne et particulièrement à Bedjaia, des algériens se nommant à travers un pseudonyme « Sonelgaz Espoir Espoir » et que tout internautes peuvent s’en acquérir, lancent, étrangement un vibrant appel, depuis un certain nombre de jours, dans Facebook . Ce cri d’alarme et de détresse, interpelle en général les autorités de leur ville, mais s’adresse également et en particulier aux responsables des autres niveau , pour accepter de se réveiller déclenchant une enquête au sein des structures de cette entreprise de l’état qui semblerait avoir utilisée, des procédés de grande efficacité d’escroquerie ou les abonnés algérien de cette ville devenaient malgré eux, la proie à des vautours, durant cinq longues années de 2004 à 2009.
Donc, les pauvres citoyens de cette ville ont été, selon ce « cri de détresse » ,dilapidés à outrance par des agents qui au lieux de servir honnêtement leurs pays , ne pensaient qu’à se remplir les poches sur le dos des consommateurs. Ces algériens réclament une commission d’enquête qui permettrait de faire la lumière du jour et dévoiler se qui se passe dans cet exemple d’entreprises de l’état.
S’agissant d’une insistance dans l’appel, nous croyons comprendre que ces algériens réclament à se que ce dossier 2004/2009, ne soit pas enterré, sans que « justice » ne soit pas rendue. Nous croyons comprendre, aussi que si les enquêteurs venaient à se dépêcher dans l’action, des résultats pourraient confirmer les motifs de cet appel.
« En interpelant les autorités pour une enquête, ces algériens ne font que leur devoir d’algérien, même en se cachant à travers un pseudonyme par crainte de représailles, mais ils le font ! » « En désignant des périodes précises, ils ne font qu’orienter les enquêteurs ! » « En nommant l’entreprise, ils ne font que toucher du doigt le lieu du mal, garantissent aux enquêteurs du temps de recherche à ne pas perdre ! » Enfin de compte, ils ne demandent pas grand-chose, ils ne réclament qu’une justice auprès d’une autorité supérieur, Parceque à travers leur mode d’appel, nous pensons que leurs cris semblent parvenir localement dans des oreilles de sourd.
Nous aimerions leurs dire, que comme eux, nous dénoncerons, non pas pour le simple plaisir de dénoncer et causer la zizanie, tous ceux qui dilapideraient les biens du peuples, et nous ne ferons que notre devoir .Ils’ agit de notre pays que nous défendrons contre ces vampires, que notre justice en qui nous avons confiance saura prendre en charge ce dossier et qu’elle saura sanctionner et mettre un terme à ces sangsues.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+