REFLEXION

Conflit autour de l’ex-église de Raisin-ville à Mostaganem

LES CHRETIENS PROTESTANTS ESTENT EN JUSTICE LA WILAYA POUR REPRENDRE LEUR EGLISE

Des sources ont rapporté que le président de l’église protestante d’Algérie « EPA », le Pasteur Mustapha Krim, a fustigé les autorités de la wilaya de Mostaganem pour une décision concernant la fermeture de l’église protestante sise à la cité colonel Lotfi (ex-Raisinville) et a menacé d’ester en justice la wilaya pour reprendre son église.



Conflit autour de l’ex-église de Raisin-ville à Mostaganem
En effet, le bâtiment qui abritait le centre de santé de  « Raisinville » est revendiqué par l’église protestante d’Algérie comme son lieu de culte. Dans la  déclaration du président de l’église protestante d’Algérie, le Pasteur Mustapha Krim, on peut lire que « l’église protestante  vient une fois de plus, d’être victime d’une injustice  en lui déniant le droit de récupérer ses biens, sis à Mostaganem, cité Akid Lotfi, 25 rue Saidouni Larbi, qui étaient mis gracieusement à disposition du Centre de santé de Mostaganem et cela depuis 1976 ». Le président de l’EPA  a, par ailleurs, accusé les autorités de la wilaya de Mostaganem d’avoir empêché les protestants algériens de reprendre possession de leur église dans cette ville après la libération des locaux par le secteur de la santé. L’église protestante a, dans un premier temps, envoyé un de ses fidèles pour les besoins de son gardiennage mais celui-ci aurait été invité par la police sur ordre de la justice de quitter les lieux. Mieux une association de la ville de Mostaganem a visité les locaux ces derniers jours pour vraisemblablement tenter de s’y installer à en croire le président de cette église. Ce dernier  a indiqué que : « malgré que ces locaux soient la propriété de l’église protestante on  ne nous laisse pas réoccuper les lieux ». Pour Mustapha Krim cela s’appelle de « la confiscation » tout en assurant que « nous n’allons pas nous taire et une plainte a été déjà déposée au niveau du parquet de Mostaganem alors que le ministère des affaires religieuses a été saisi sur cette affaire ». Et il considère « qu’il est inacceptable qu’à la veille du cinquantenaire de l’indépendance de notre pays on continue à considérer les chrétiens d’Algérie comme des colons ». Pour plus d’informations, une équipe du journal « Réflexion » s’est déplacée sur les lieux et a pu constater de visu l’état de cette prétendue église.

LES RIVERAINS SONT CONTRE LA REOUVERTURE DE CETTE EGLISE
Questionnés à ce sujet, les riverains sont catégoriquement contre la réouverture de cette église dans leur quartier. Ils se disent choqués par la violence des tenants de l’église protestante en Algérie qui ont essayé de s’approprier par la force le bâtiment de l’ex centre de santé. Tout en insistant sur le caractère musulman de leur quartier, les habitants n’ont nullement nié aux chrétiens le droit de pratiquer leur culte en toute liberté. Cependant,  ils considèrent que cette affaire cache un plan d’évangélisation de la société Mostaganémoise. De ce fait et par peur pour leurs enfants, ils demandent aux autorités de se décider, réhabiliter le centre de santé ou le transformer en salle de prières pour les musulmans.  A signaler que le centre de santé se trouve dans  un piteux état d’où la nécessité d’entreprendre des travaux d’aménagement et de ne pas le laisser à l’abandon car il commence à susciter la convoitise de beaucoup de gens.  

Riad
Samedi 16 Juin 2012 - 20:55
Lu 3228 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par Ghodbane3labladi le 17/06/2012 06:47
Je me demande pourquoi les musulmans qui ont la plus belle religion du monde ont si peur des autres religions, et en particulier du christianisme ! Ne dit-on pas que tous les jours, des dizaines, voire des centaines d' occidentaux se convertissent à l' Islam ? Laissons alors ces chrétiens récupérer leur lieu de culte et convertissons-les à l'Islam et ainsi ils transformeront eux-mêmes leur église en mosquée. Qui ne connaît pas l'hôpital Maillot d'Alger, l'hôpital Che Guevara de Mostaganem, la place Maurice Audin d' Alger, l'école Frantz Fanon de Mostaganem ? Etaient-ils musulmans ? Et je n'ai cité que les plus célèbres parmi ceux qui sont morts pour l'Algérie. D'autres parmi ces derniers ont survécu , sont morts ensuite de mort naturel ou sont encore vivants. D'autres non musulmans défendent aujourd'hui l'Algérie par leurs plumes. Et qui ne connaît pas le célèbre musulman, le Bachagha Boualem, pour ne citer que le plus célèbre, car il y en a des milliers ! Pourquoi sommes-nous devenus si intolérants ? Qu'on me donne le nom d'un seul pays musulman où il y a autant (je ne dis pas plus) de justice que dans un pays occidental de culture chrétienne ! C'est peut-être pour cette raison que nous avons si peur !

2.Posté par mzlot le 17/06/2012 13:40
salam aleykoum,
l'indonésie ?

3.Posté par Merci le 17/06/2012 23:08
Cette église de Mostaganem est construite sur les terres de mon grand-père que lui a confisquées le colonialisme français. Je serais heureux qu'elle redevienne mosquée ou autre chose qu'église.

4.Posté par Ghodbane3labladi le 19/06/2012 02:04
Mauvais exemple,ya Si Mzolt. La liberté de religion est stipulée dans la constitution indonésienne. Le gouvernement reconnaît officiellement 6 religions : l'islam (86,1%), le protestantisme et le catholicisme (8,7 %), l'hindouisme (3 %), le bouddhisme et le confucianisme (1,8 %). La langue officielle est l'indonésien et l'anglais est très répandu. Les partis religieux sont interdits. Mais, mais, mais : cette liberté religieuse est confrontée aux réalités de la vie dans l'Etat et la société se traduisant par des destructions d'églises, et différentes formes de discriminations des minorités religieuses. L'Indonésie de Suharto était une dictature, cependant le retour à la démocratie ne s'est pas accompagné d'une amélioration significative des droits de l'homme. L' Armée reste au Pouvoir. Ah l'armées ! les libertés civiles, les libertés d'expression, les libertés syndicales, les droits des femmes, continuent à être bafoués. Il faut ajouter à tout cela la montée du fondamentalisme musulman qui s'est traduit par de nombreux attentats terroristes. Encore le terrorisme ! L' Indonésie appartient au Tiers Monde. Son PIB par habitant était de 4300 dollars en 2010, celui de l'Algérie de 9056 dollars par habitant (avec le pétrole, bien sûr et dont les revenus sont très inégalement répartis) et le PIB du (petit) Portugal était de 23 000 dollars par habitant en 2010 (et sans le pétrole, bien sûr). Enfin le PIB de la 5me puissance mondiale, notre ex puissance coloniale était de 44 000 dollars par tête d'habitant ( avec notre pétrole, celui du Congo et maintenant celui de la Libye, l'uranium du Niger, etc, etc).

5.Posté par abdelkader ould eldjazair le 07/07/2012 12:18
hadou qui se disent chretiens minjaou. cette nouvelle vague produit du colonialisme. sans foi ni loi, et leur président hypocrite le (COURA) krim mostafa il porte le nom de notre sidna muhammed el mostafa!!!. ils ont vendus leur religion, ces fils adoptifs des espions missionnaires péres blancs. l´algerie terre d´islam!!!. la-illaha ilallah wa muhammed rassoul allah.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+