REFLEXION

Conférence du Cheikh Khaled Bentounès : "La paix ne signifie pas la non-guerre"

Le cheikh Khaled Bentounès, maitre de conférences, écrivain, pédagogue, ambassadeur de paix, président d’honneur de l’Association AISA, Terre d’Europe, Fondateur des scouts musulmans de France (SMF), Fondateur de l’Association Cheikh Alaoui aux pays du Maghreb, et l’association djanatu Al Arif (le jardin du connaissant) à Mostaganem.



Conférence du Cheikh Khaled Bentounès : "La paix ne signifie pas la non-guerre"
En effet, le natif de Mostaganem, Cheikh Khaled Adlène Bentounès, lors d’une rencontre avec les jeunes semeurs d’Espérance, lors de la journée du mardi 17 juillet 2012 à la salle rouge de la maison de culture Ould Abderrahmane Kaki, anima une conférence dont le thème était la paix et sa définition selon la religion musulmane, selon la théologie et le soufisme : « Si vous voulez que la vie sera construite sur une base solide, du côté religieux, humain, sentimental, scientifique et économique, il faut qu’il y est un équilibre (une balance). Cet équilibre soit dans votre esprit, votre réflexion, votre intérieur, et de ne pas faire aux autres  ce que tu ne veux pas qu’on te fasse ». Selon le Cheikh Khaled, la paix est un des noms suprêmes d’Allah : « N’oublions pas que la PAIX est un nom de Dieu, Dieu a recueilli son prophète Mohamed (SSP) lors de l’ascension, avec le Salut (Essalam). La paix est devenue un mot qu’on échange au quotidien avec nous-mêmes par politesse ou pour honorer une personne rencontrée. La paix a caractérisé la civilisation musulmane et la culture Mohammadienne, car elle est un trésor infini ». Le cheikh disait que beaucoup de gens croient que la signification du mot paix veut dire la non-guerre, l’absence de guerre, alors qu’en réalité la paix vit en nous avec nous, même en prière, Dieu veut nous rappeler la paix. « La paix a de la force, de la puissance et de l’énergie, si l’on emploi dans notre vie quotidienne, dans nos pensées, nos réflexions, nous faciliterons à nous-mêmes la tâche et la paix » ajoute notre interlocuteur. Selon le cheikh, nous avons limité la paix en termes de  guerre, alors qu’elle est dans tous les domaines y compris nos prières. Enfin, le cheikh Khaled a conclu cette rencontre par la définition de la paix selon la culture Mohammadienne : « Le terme Islam est dérivé du mot Paix, dans notre prière nous citons le mot paix à plusieurs reprises, si nous sommes dehors, par éthique d’Islam nous saluons les personnes rencontrées. La Paix prévalait tous les rituels de l’Islam, et nous devons comprendre que la paix est une énergie Divine et un Nom Divin. Si nous nous comportons avec nous-mêmes avec de la Paix, celle là aura un sens et un rôle »

B.Réda
Mercredi 18 Juillet 2012 - 22:43
Lu 1877 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par Sidi Mohamed le 19/07/2012 02:13
la paix

Elle est la fleur au parfum enivrant du jardin de la quiétude.
Elle est le mouvement d’amour qui submerge et unit les cœurs de pardon et de mansuétude.
Elle est la monture du héros qui combat l’intolérance.
Elle est la méditation suprême du sage noyé dans l’éternelle présence.
Elle est la plume du savant qui éveille et transmet la connaissance.
Elle est l’encre de l’alphabet céleste, mystère de l’essence.
Elle est la fondation de la demeure de la justice et de la dignité.
Elle est la force salvatrice des hommes contre la monstruosité.
Elle est le remède du cœur face à l’angoisse des âmes agitées.
Elle est l’hymne des chérubins qui portent le trône Divin.
Elle est le nom béni de Dieu invoqué par toute la création.
Elle est enfin, Salam, à laquelle j’invite et consacre toute ma dévotion.

Cheikh Khaled Bentounès

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+