REFLEXION

Condamné pour détournement, tête de liste du PT

LE CADEAU ELECTORAL DE LOUISA HANOUNE

Un repris de justice, militant activiste du FIS dissous et condamné par la justice en 2011 pour corruption, collecte illégale de fonds, chantage, abus de pouvoir, trafic d'influence et détournement de deniers publics, chapeaute la liste du Parti des travailleurs (PT) à M’sila. Paradoxe : Comment un parti comme celui de Louisa Hanoune puisse accepter une telle candidature qui s’inscrit en porte-à-faux avec le discours qu’elle tient. La question : Comment cette personne a pu échapper au radar des services de sécurité !?



Condamné pour détournement, tête de liste du PT
Encore une fois, le parti des travailleurs après avoir massacré la liste de Mostaganem, il boude avec son  comportement exécrable la population de Msila on leur faisant un cadeau électorale, celle de choisir un repris de justice comme candidat, tête de liste. Faisant de la lutte contre la corruption et les cadres véreux son cheval de bataille, Louisa Hanoune n’a, apparemment, pas pris soin d’étudier minutieusement les dossiers de candidature de son parti aux prochaines élections législatives. Sinon, comment expliquer que Louisa Hanoune intronise comme tête de liste une personne qui a eu des démêlés avec la justice ? La liste de candidature du PT à M’sila est conduite par l’actuel secrétaire national chargé des conflits à l’UGTA, « A.T », condamné en 2011 pour corruption, collecte illégale de fonds, chantage, abus de pouvoir, trafic d'influence et détournement de deniers publics. Ce dernier  qui occupe aussi les postes de président du syndicat d’entreprise de Sonelgaz, de secrétaire général de la Fédération des industries électriques et gazières, de président du conseil d’administration de la Mutuelle des travailleurs de l’électricité et du gaz, tout en étant membre du comité de participation de Sonelgaz, a été condamné à une peine d’une année de prison avec sursis. Le procureur général de la cour d'Alger avait requis, lors du procès, 4 ans de prison ferme et un million de dinars d'amende contre lui pour passation de 12 marchés en violation de la réglementation, en sus de différents manquements constatés dans la gestion des œuvres sociales de Sonelgaz. La justice avait estimé le préjudice subi par cette société à plus de 10 millions de dinars. Toutefois, le verdict final a surpris plus d’un malgré les preuves et autres pièces accablantes qui pesaient sur l’accusé : Un an de prison avec sursis .

Riad
Samedi 21 Avril 2012 - 14:03
Lu 741 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+