REFLEXION

Cinq députés indésirables



Le bureau de l’APN se réunira, aujourd’hui, pour étudier le cas des cinq députés ayant quitté leurs formations politiques respectives pour se retrouver non adhérents d’aucun parti politique.Il s’agit des élus de Fadjr El Jadid, Aouatef Ben Khaled (M’sila), du Mouvement Amel, Salah Bousselba (Guelma), de Ouadjira Ahmed Zouaoui et Rahima Namr de la wilaya de Aïn Defla et de Chaïma Samia épouse Bela, élue sur une liste indépendante, Le groupe parlementaire du RND a refusé d’accueillir ces députés au sein de son parti, hostile au nomadisme politique. Le FLN, qui a reçu des demandes d’adhésion de la part de deux députés, refuse d’accueillir, lui aussi. La décision de ces cinq députés de quitter leurs partis politiques embarrasse le président de l’APN, Mohamed Larbi Ould Khelifa, qui ne sait plus comment les traiter administrativement et politiquement.

Réflexion
Lundi 25 Mars 2013 - 10:09
Lu 263 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+