REFLEXION

Chlef : Le vice P/APC de Bouzghaia incarcéré pour corruption



Le vice-président de l'APC de Bouzghaïa (Chlef), a été arrêté au niveau de la station-service, située à la sortie du village où il venait d'empocher un pot-de-vin pour une affaire de délivrance illégale de permis de construire.  L’élu a été interpellé par des policiers qui lui avaient tendu une souricière sur la foi des informations fournies par la victime.  Ce dernier, se disant assailli par les demandes insistantes de dessous-de-table exigés par ce responsable, pour bénéficier d'un permis de construction, préférera s'en remettre à la police pour confondre les desseins de ses persécuteurs.  Un rendez-vous a donc été pris dans le lieu précité, pour la remise de 70. 000 DA en coupures et le reste sous la forme d'un formulaire de paiement. La liasse de billets d'une somme de 25. 000 DA, trouvés en possession de l'élu dans sa voiture, se révéleront conformes aux reproductions que le plaignant avait pris le soin de remettre aux enquêteurs, leur permettant d'établir ainsi un flagrant délit de corruption.  L’adjoint-maire a été déféré au parquet près le tribunal de Ténès qui le plaça sous mandat de dépôt, à la maison d'arrêt de Ténès.    

Abdelkader Della
Samedi 31 Janvier 2015 - 17:18
Lu 313 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+