REFLEXION

Chlef : 5 ans de prison requis contre le vice-P/APC de Bouzghaia



Dans sa séance du 9 février 2015, le tribunal de la ville de Ténès a requis la peine de 5 ans de prison ferme à l’encontre du vice-président de l’APC de Bouzghaia, relevant de la wilaya de Chlef, poursuivi pour corruption et pour un pot-de-vin de sept millions de cts. Lors de son audition, l’accusé a bien reconnu les faits qui lui sont reprochés. Pour rappel, dans cette  affaire, le mis en cause a été sollicité par sa victime pour une fausse régularisation d’un document administratif non conforme à la réglementation en vigueur en contrepartie de lui remettre la somme d’argent en liquide de 7 millions de cts, sans tarder, la victime a procédé à photocopier quelques billets parmi la somme réclamée par l’élu et avisa les services de sécurité sur ce rendez-vous entre les deux parties (la victime et l’accusé), devant une station d’essence Naftal. L’élu a été pris en flagrant délit par les éléments de la police, la main dans le sac, il a été arrêté et présenté devant l’instance judiciaire et son verdict sera prononcé la semaine prochaine.

A. Della
Mercredi 11 Février 2015 - 17:18
Lu 319 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+