REFLEXION

Cheikh Bouamrane pour l’application de la peine de mort



Cheikh Bouamrane pour l’application de la peine de mort
Pour le président du Haut Conseil islamique (HCI), Cheikh Bouamrane, il faut appliquer les peines les plus lourdes contre les assassins d’enfants. Condamnant avec vigueur les derniers enlèvements et l’assassinat de deux enfants à Constantine, Cheikh Bouamrane, qui représente l’autorité religieuse de l’Etat, estime ainsi que la lutte contre ce fléau de kidnappings, d’abus sexuels et d’assassinats d’enfants doit passer impérativement par des sanctions implacables et exemplaires contre leurs auteurs. Quitte à marquer l’opinion, comme le réclament certains, à travers des exécutions des assassins sur la place publique. Cheikh Bouamrane affirme être totalement pour l’application de la peine de mort contre ce genre de crimes qu’il qualifie d’«abominables».

Réflexion
Mercredi 27 Mars 2013 - 10:10
Lu 195 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+