REFLEXION

Ces traitres et ‘’vendus’’ de Libye



Non seulement, ils ont brandi en terre d’Islam le drapeau de l’ancienne puissance coloniale (France), l’exhibant sur des carcasses de chars de combat mis hors circuit par les bombardements de l’aviation française, mais ils osent accuser la figure emblématique et historique algérienne en la personne de l’ancien président algérien Ahmed Benbella, d’avoir mis à la disposition de mercenaires étrangers des véhicules 4x4 pour mater la rébellion. Ces traitres qui sont au service de la France et ses alliés, feraient mieux de revoir leur identité et qu’ils nous disent d’où viennent-ils ? Des ‘’collabo’’, l’Algérie en a connus et les a chassés en 1962, même la France a fusillé ceux qui ont collaboré avec l’Allemagne Nazie. Demain les choses se tasseront, et toutes ces marionnettes du soit-disant CNT, seront pointées du doigt comme des traitres ayant trahi leur pays. Téléguidés à partir de l’Europe, toutes leurs déclarations sont dictées par l’Occident. Une nouvelle espèce de vendus qui fait jour à Benghazi.

Réflexion
Vendredi 15 Avril 2011 - 11:03
Lu 382 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+