REFLEXION

Ce qui s’est passé dans l’ouest Algérien en 2014

Revivez les plus importants événements qui ont fait l'actualité des wilayas de l’ouest algérien en 2014. Les scandales de la gestion de certaines communes de la wilaya de Tiaret, l’école baptisé au nom d’un colon à Tissemsilt, les accidents de la route qui ont fait des dizaines de morts à Chlef et à Mascara ou les affaires de corruption qui ont marqué les wilayas de Sidi Bel Abbès et Relizane .‘’Reflexion ‘’, revient sur les moments forts de l'année 2014 et choisit quelques événements .Retour sur les plus grands événements spatiaux de l'année 2014 .



A Tiaret 
L’ex- DLEP mis sous mandat de dépôt
Le  magistrat- instructeur près le tribunal de Tiaret a ordonné la mise sous mandat de dépôt du nommé T. M., ex- directeur  du logement et des équipements publics ( D.L.E.P) pour les griefs : mauvaise gestion, détournement de deniers publics, fausses écritures comptables dans la gestion  des bons de commande apprend-on de source sécuritaire, qui ajoute que la justice n’a épargné personne et que plusieurs têtes vont tomber suite à ce véritable scandale de l’ex- DLEP qui aurait fait main basse sur de consistants projets prônant  l’effet d’urgence et de priorité. Plusieurs entrepreneurs, bureaux d’études et autres proches de cette personne très influente ont la peur au ventre puisqu’ils ont été destinataires de convocations.
Un énième scandale à l'ANSEJ
Quelques semaines après le verdict qui innocenta l'ex directeur de "dilapidation de biens publics, faux et usage de faux" mais la condamnation d'un banquier et  sa fille dans un scandale dont la BADR-Banque en était au cœur de l’écheveau, voici un nouveau scandale qui éclate. En effet, si l'on en croit les déclarations du chef de la police judiciaire, le dossier dit ANSEJ2 a été remis à la justice qui vient de clore ses auditions non sans la mise sous mandat de dépôt d'une personne, inculpée de l'utilisation de faux documents pour obtenir deux fois 178 millions de centimes, la mise sous contrôle judiciaire de l'ex directeur Hemida et la liberté provisoire pour le reste des prévenus. On y reviendra très en détails.       

La CNAS secouée par un scandale financier

Les enquêtes préliminaires entreprises par l'agence de la caisse nationale de la sécurité sociale pour les travailleurs salariés de Tiaret, ont mené à l'implication des auteurs de deux pharmacies dans le détournement de près de 540 millions de centimes suite à l’utilisation illégale de cartes de « Chiffa » appartenant à des citoyens selon des sources concordantes.

Une femme s’immole avec ses deux enfants

 En urgence, une femme et ses deux enfants viennent d’être évacués au CHU D’ORAN suite à la gravité des blessures. En effet, ce dimanche 1 juin 2014 aux environs de 10h, une femme divorcée, âgée de plus de 30 ans, a bu une quantité d’essence et s’est aspergée tout le corps, et ne s’arrêtant pas à ce point, elle a versé une quantité d’essence sur les corps de ses deux enfants en bas âge et a allumé du feu dans son logement en signalant que cette femme est divorcée et que les feux se sont emparés de tout semant un grand climat de panique chez tous les voisins à la cité « Village Sbagnol ». L’on croit savoir qu’une enquête a été ouverte.

Un autre scandale  secoue  l’ANGEM

 Le jeudi 13 juin 2013, le procureur de la République près le tribunal de Tiaret  a ordonné la mise sous mandat de dépôt des dénommés B.M, agent polyvalent au niveau de l’ANGEM, M.R, promoteur (projet de chauffage central et climatisation) et B.R, ayant scanné des documents pour les griefs suivants : falsification de documents, faux et usage de faux ainsi qu’usurpation de fonction.

L’ex-P/APC  de Frenda sous contrôle judiciaire

 Le procureur de la République près le tribunal de Tiaret  a ordonné la mise sous contrôle judiciaire de l’ex-P/APC de Frenda, deux élus et le directeur d’EDIPAL de Tiaret pour les griefs : approvisionnement en denrées sans P.V de prestations et sans visa de la commission des marchés et mauvaise gestion de la distribution des couffins du Ramadhan. En effet, cela remonte au Ramadhan 2012, lorsque plus de 200 citoyens ont envahi les garages d’EDIPAL à Frenda et se sont emparés de plus de 100 couffins, en plus de la casse. Suite à cela, le wali a ordonné l’ouverture d’une enquête dont les premiers éléments ont dévoilé l’existence d’une convention entre l’APC d’un milliard et 200 millions de cts couvrant les besoins d’approvisionnement en denrées alimentaires en vue de distribution de couffins pour les démunis.

L'adjoint au maire de Sidi Bakhti, suspendu!

Quarante huit heures , après la publication de sa lettre adressée au wali de Tiaret dans le journal Réflexion , demandant l’ouverture d’une enquête sur la gestion de la commune de Sidi Bakhti, le 1er adjoint au maire , M. Senouci Mohamed, a été limogé sur décision administrative du wali de Tiaret , M. Hadj Mohamed Bousmaha, si l’on croit certaines sources proches de l’APC

Le maire de Hamadia et des élus  poursuivis en justice

 Moins d'une semaine après sa suspension par le wali et son remplacement par une élue d'obédience MPA, le maire de Hamadia et 9 autres élus ont été entendus par le juge d'instruction près de la première chambre du tribunal de Sougueur à propos d'une scabreuse affaire liée à une violente diatribe entre le maire et un entrepreneur. Un entrepreneur, qui après avoir déposé plainte contre le P/APC, avait déclaré aux gendarmes "avoir été agressé par des inconnus, ‘’apparemment’’, diligentés par le maire qui lui en voulait".

Un professeur d'université écroué pour soutien aux terroristes

Tard dans l'après-midi de jeudi 25 décembre 2014, le magistrat instructeur près le tribunal de Tiaret a ordonné la mise sous mandat de dépôt des dénommés K.H, 34 ans, professeur d'université et T.M, 31 ans, sans emploi fixe, tous deux résidents à Tiaret pour les griefs: appartenance à une organisation terroriste et soutien et apologie du terrorisme
 
 A Tissemsilt

Visite du premier ministre à Tissemsilt

La visite de travail dans la wilaya de Tissemsilt a permis au Premier ministre, Abdelmalek Sellal qui était accompagné d’une forte délégation de ministres au nombre de huit pour évaluer le taux d’avancement des projets inscrits dans le cadre du développement socioéconomique de la wilaya, une précieuse occasion pour s’enquérir de près des préoccupations de la population à travers la wilaya.

L’agence foncière de Tissemsilt au  cœur d’un nouveau scandale de ciment

Un nouveau scandale vient secouer cette agence, des documents en notre possession démontrent sans le moindre doute que durant des années, des entreprises de réalisation contractant des marchés avec  l’agence foncière de la wilaya de Tissemsilt se sont enrichies de la façon la plus scandaleuse du commerce illégal du ciment.

Un CEM baptisé au nom d’un colon

La commémoration de nos Chouhada se veut-elle un acte de fidélité à leur message et au serment qu’ils ont fait en accomplissant le sacrifice suprême pour que vive l’Algérie libre, digne et forte de ces faits ? Cette question s’est imposée d’elle-même en constatant que les noms des chouhada sont relégués au deuxième rang et que les noms des colons demeurent une référence pour certains.

Le maire d’Ouled Bessam suspendu par le wali

 Ce qui a été pour longtemps que de simples rumeurs  concernant l’affaire du maire de la commune de Ouled Bessam vient d’être confirmé en cette fin de semaine par les parties concernées. En effet, une source généralement sure vient de nous annoncer que le premier responsable de la wilaya vient de suspendre le maire sur fond d’une affaire de faux et usage de faux que vient de traiter le tribunal de K’sar Chellala dans la wilaya de Tiaret, la même source précise que le maire de cette localité a été entendu jeudi dernier par le juge d’instruction du même tribunal après que cinq élus de l’assemblée populaire communale de Ouled Bessam aient déposé il y a quelques mois une plainte impliquant le maire et une autre personne dans une affaire de faux et usage de faux.
 
 A MASCARA

7 membres d’une même famille périssent dans un accident de la route

Ce fut un Aid sanglant pour une famille qui a vu  ses 7 membres morts  durant ce premier jour de l’Aid suite à un accident survenu sur la RN 17 reliant Mohamadia à Mostaganem à hauteur du lieu dit Douar Magtaa Menaouer dans la commune de Sidi Abdelmoumen vers 17 heures 30.   L’accident s’est produit entre deux véhicules de tourisme, une ‘’Picanto’’ et une ‘’Clio Campus’’.  

Des couffins de Ramadhan retrouvés dissimulés dans un garage à Mohammadia

 On apprend de source bien informée que le 1er vice président de l’APC de Mohammadia et un élu de l’APW viennent d’être auditionnés par les éléments de la police judiciaire de la sureté de daïra de Mohammadia et ce, suite à une plainte déposée auprès des services de sécurité concernant une affaire de trafic de couffins de Ramadhan .  Les mêmes éléments de la police judiciaire ont procédé, également, à une perquisition d’un garage, où ils ont découvert  plus de 600 couffins composées de produits alimentaires destinés  aux familles nécessiteuses de cette localité. 
 
 A SIDI BEL ABBES

Le siège de la mairie de Sidi Bel Abbés cambriolé

 Le siège de la mairie de Sidi Bel Abbés du côté des bureaux des élus a été visité dans la nuit de dimanche dernier par des cambrioleurs qui auraient emporté des micros ordinateurs du bureau du chef de cabinet du maire et du vice-président chargé de l’urbanisme. C’est un vol par effraction du fait que les serrures des portes ont été retrouvées cassées. Les premiers éléments de l’enquête menée par la police confirment le vol et déterminent la piste des auteurs à la base d’éléments relevés sur les lieux par la police scientifique.

Deux maires et un SG de mairie agressés violemment

Manifestement, la troisième semaine du mois de Ramadhan a été dure pour des P/APC et des secrétaires généraux de mairies. En effet, les maires de Ténira et de Sidi Ali Benyoub ainsi que le secrétaire général de la mairie du chef lieu de la wilaya ont été à la fin de la semaine écoulée agressés chacun dans sa commune par des individus en colère.

Une femme poignarde son époux à Boukhanefis

 Une femme a poignardé violemment son époux avec un gros couteau au flanc droit du thorax  racontent les habitants de la commune de Boukhanefis dans la wilaya de Sidi Bel Abbès. Le couple originaire de la ville de Mostaganem aurait d’après les révélations, loué un logement pour refaire sa vie, sauf que les imprévus ont décidé autrement. Soudain un malentendu surgit et le couple se voit en instance de divorce sincère. Le mari continua quand même à revenir chez lui après le travail alors qu’il a entamé une procédure de divorce. L’épouse refusait que son mari continue à rejoindre le domicile et lui refusait l’accès.

Commission d'enquête à l’Université

Suite à la vague de protestation des candidats malheureux aux concours de résidanat de médecine, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a dépêché une commission d’enquête composée de trois éminents profs pour s’enquérir de la véracité des propos contenus dans la lettre des protestataires adressée au ministre il ya une quinzaine de jours.

16 quintaux de kif découverts dans un hangar

 Exploitant des informations sur l’existence d’une importante quantité de kif dans un hangar à la zone industrielle de Sidi Bel Abbés, les services de Police et de la Gendarmerie ont investi les lieux. En effet, selon des sources d’information, un véhicule de type ‘’Mercédès’’ a été découvert hier en début d’après midi et qui était chargé d’une quantité de kif estimée à 16 quintaux. Les éléments des services de sécurité ont procédé aux prélèvements des premiers indices pour une enquête qui a été aussitôt ouverte en vue de remonter aux trafiquants.

Trois ex-responsables de la wilaya condamnés à la prison ferme

Trois ex-responsables de la wilaya de Sidi Bel Abbès ; le Directeur de l’Administration Locale (DAL), un chef de service du budget et le président de la Commission des ouvertures des plis ainsi que 18 fournisseurs se sont relayés la semaine écoulée devant le Tribunal pour répondre des chefs d’inculpation de passation de marchés contraires à la règlementation en vigueur, dilapidation de deniers publics, faux et usage de faux dans des écritures comptables officielles et non-respect du Code des Marchés avec octroi de faveurs à des fournisseurs.
 
A Relizane 

Une femme égorgée froidement par son mari

 A Ouled Aich, dans la daïra de Ammi Moussa,  la population est consternée par l'annonce  avant hier tôt le matin d'un meurtre dont était victime une femme de 30 ans qui a été égorgée froidement par son mari dans la demeure de ses parents.

Détournement à l’antenne de l’ADE de Relizane

Un scandale vient de secouer l’antenne de l’ADE de Relizane, mis au jour par les services de la police, dont les principaux accusés ne sont autres que la responsable de la dite antenne, ainsi que 9 autres employés de la même structure, ces derniers sont impliqués dans une affaire de détournement de deniers publics et  de mauvaise gestion. Pour ces griefs, la responsable fut mise sous mandat de dépôt, quant aux neufs employés ont été mis sous contrôle judiciaire, ce mercredi par le Parquet de Relizane.  

Les gendarmes saisissent 37 quintaux de kif

 Les gendarmes de Relizane ont réussi  ce mardi 20 août à mettre la main sur 37 quintaux de kif. Pour en revenir au détail on a appris  que les gendarmes ont agi sur information faisant état d’un camion citerne de gasoil où se trouvait de la drogue emballée dans des colis pesant entre 21 et 27 kilos, et qui étaient dissimulés à l’intérieur de la dite citerne transportant  du carburant. La saisie a été effectuée sur l’autoroute Est-Ouest, au niveau du barrage fixe de la localité de Bellacel, précise-t-on de même source. Le camion-citerne venant d’Oran se dirigeait vers Alger. Le camion ne contenait qu’une infime quantité de gasoil et entre le dessus de la citerne et son coté  supérieur il y avait un vide immense  cachant ce poison qui était estimé à quelque 37 quintaux de kif  bien soigné et près à la consommation.

Un homme tué pour un lopin de terre

Les  citoyens de la seconde ville de Kallaa à savoir  Semmar sont émus en apprenant l’assassinat d’un de leur concitoyen en l’occurrence S M 45 ans tué de sang froid  ce jeudi non loin de chez lui pour une ‘’bagatelle’’ mettant en cause un lopin de terre. Le meurtrier, un homme de 35 ans a été appréhendé chez lui après le forfait .La gendarmerie a ouvert une enquête pour déterminer les tenants et aboutissants de ce crime signalé dans cette paisible localité.    

Un inspecteur principal de la DCP arrêté pour corruption

 Une autre affaire de corruption affecte  malheureusement le secteur sensible du commerce. Il s’agit de la direction du commerce où un inspecteur principal a été arrêté  ce mercredi en flagrant délit de  corruption et ce, pour faciliter le travail d’un vendeur de viande  blanche à Relizane.
 
 A Chlef :

Six membres d’une même famille meurent dans un accident de la route

Six (6) personnes issues de la même famille originaires de la wilaya de Chlef, ont trouvé la mort dans un accident de la circulation routière qui s’est produit ce samedi, à proximité d'un restaurant au lieu-dit Bourouis sur la RN4 relevant de la commune d’ Oum Drou dans la wilaya de Chlef.

Un adolescent poignarde mortellement son voisin de 15 ans

 La commune de Zeboudja, relevant de la wilaya de Chlef a été secouée avant-hier suite à un meurtre horrible qui a couté la vie à un mineur âgé de 15 ans et qui a été victime de coups de poignard mortels de la part d’un autre mineur âgé de 13 ans, ne laissant aucune chance de survie à la victime qui a rendu l’âme sur le lieu du drame à la cité « el hadba » selon des sources concordantes.
 

Le maire de Béni-Rached condamné à un an de prison ferme

Le tribunal de la cour de Chlef s’est prononcé mardi dernier en statuant sur la condamnation du président de l’APC de Béni Rached dans la wilaya de Chlef à un an de prison ferme, assorti de paiement de 20 millions de Cts au trésor public et 20 autres millions de cts de dommages et intérêts à rembourser au dernier centime à la victime dénommée K.A dans une affaire de chèques sans provision.
 

  Arrestation d’un faux député

 Le mis en cause est poursuivi pour usurpation de fonction, car se présentant lors d’un contrôle routier des policiers en fonction comme étant un député âgé de 56 ans alors qu’en réalité après identification, il s’est avéré qu’il n’est qu’un simple entrepreneur. Il utilisait un faux document falsifié de fonction de député, aussitôt arrêté, il a été présenté par devant le Procureur de la République près la Cour de Chlef  qui l’a placé sous mandat de dépôt. 

Le patron d’un bureau d’études arrêté pour corruption

 Le patron d’un bureau d’études techniques à Chlef a été arrêté en flagrant délit de corruption, suite à une plainte déposée par la victime, un entrepreneur, auprès de la Sûreté de la wilaya de Chlef, et ce, après avoir demandé à sa victime un pot-de-vin. Les éléments de la brigade de recherches et d’investigations (BRI) relevant de la Sûreté de Chlef ont procédé à l’ouverture d’une enquête approfondie et minutieuse et ce après avoir avisé le parquet de Chlef, le patron de ce bureau d’études techniques et de la construction a été piégé par sa victime avant qu’il ne soit pris en flagrant délit par les policiers en train d’encaisser la somme demandée estimée à 1 million de dinars. Le mis en cause a été présenté devant le procureur de la République du tribunal près de la Cour de Chlef  qui l’a placé en détention provisoire.      
 
 A Tlemcen :

Un homme égorge sa femme en pleine rue puis s’égorge à son tour

La ville de Tlemcen a été secouée avant-hier après-midi par un crime odieux, où un homme avait égorgé sa femme devant tout le monde en pleine rue, avant de s’en prendre à lui-même en s’égorgeant à son tour, un incident premier en son genre qui a provoqué un grand choc parmi la population de la région selon des sources concordantes.

Un faux imam escroque 7 milliards à des citoyens

Les services de sureté de la wilaya d’Annaba ont procédé à l’arrestation d’un individu âgé de 40 ans et qui a été poursuivi pour usurpation de fonction d’imam d’une mosquée dans le but de récolter des dons de citoyens pour la construction ‘’ soit disant de zaouïas’’ au niveau du territoire national selon des sources concordantes.
 

Deux terroristes abattus à Tlemcen

 Les forces combinées ont procédé avant-hier après-midi à l’élimination de deux terroristes aux alentours de la commune d’Ouled Riah wilaya de Tlemcen, dans une opération qui a conduit à la récupération de deux fusils mitrailleurs de type « kalachnikov »selon des sources sécuritaires.

Un jeune égorgé pour une dette impayée

 La commune de Zenata, relevant territorialement de la daïra d’el Henaya, wilaya de Tlemcen a été secouée avant-hier par la nouvelle faisant état d’un crime odieux perpétré par un homme âgé de 43 ans répondant aux initiales de K.A, qui sous l’effet de l’alcool a mis fin à la vie d’un jeune homme âgé de 37 ans répondant aux initiales de B.R. Ce crime est la conséquence d’un malentendu entre le suspect et la victime à cause d’une somme d’argent sous forme d’une créance impayée selon des sources concordantes.

Saisie de 31 qx de kif traité et arrestation d’un trafiquant marocain

 La police de Maghnia dans la wilaya de Tlemcen a saisi, ce mercredi, une quantité de 31 quintaux de kif traité  et a arrêté un trafiquant de drogue marocain impliqué dans plusieurs affaires.  
 

Réflexion
Mardi 30 Décembre 2014 - 18:00
Lu 554 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+