REFLEXION

Ce qui attend le nouveau wali de Mostaganem !

Mostaganem a désormais un wali en remplacement de M. Maabed Ahmed. Il s’agit, selon le communiqué de la présidence de la République, de M .Temmar Abdelwahid. Ce dernier est issu de l’Ecole Nationale d’Administration, ayant occupé plusieurs postes de responsabilité: Directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Oran jusqu’au 7 novembre 2010, puis inspecteur régional de l’urbanisme et de la construction à Sidi Bel Abbes de 2010 jusqu’au 15 mars 2015, avant d’être désigné directeur central au ministère de l’habitat, chargé de l’urbanisme.



Apparemment, c’est la première fois qu’il occupe le poste wali durant sa carrière. Selon son entourage, M. Temmar Abdelwahid, est une personne expérimentée dans le secteur de l’Habitat. Il a un bon esprit d'équipe et aime communiquer avec la population sur tous les programmes de développement. Le nouveau wali aura du pain sur la planche puisque plusieurs projets nécessitent un effort de l’administration pour voir le jour, à l’instar du stade olympique dont le terrain d’assiette ne cesse de changer. En effet, inscrit au programme quinquennal 2010-2014, le projet souffre toujours du problème du choix de terrain.  Prévu initialement à Hachem dans la commune de Sayada, le stade olympique serait aujourd’hui prévu à la commune de Stidia avec une capacité d’accueil, revue à baisse, pour se fixer à 20 000 places. Un autre gros projet en suspens attend un coup de  pouce du nouveau wali. Il s’agit de l’hôpital universitaire de Kharrouba. Cette infrastructure devait permettre d’accueillir 120 lits, mais l’ancien wali, M. Ouaddah Houcine en aurait décidé autrement en demandant un réaménagement pour arriver jusqu’à 204 lits. Il est à signaler que la faculté de médecine, qui devait ouvrir ses portes simultanément avec cet hôpital, est opérationnelle depuis une année déjà. Aussi, le secteur de la culture à Mostaganem qui est considérée comme la capitale du  théâtre amateur en Algérie, attend toujours l’ouverture officielle de son théâtre régional qui a consommé à ce jour plus de 70 milliards. Selon nos sources, le projet est à l’arrêt depuis  que la DLEP de la wilaya a décidé de retirer le projet au bureau d’études qui était en charge de l’architecture et du suivi des travaux de réalisation. Il y a aussi, dans le secteur des affaires religieuses, le projet de la grande mosquée de Mostaganem qui serait programmée à la sortie ouest de la ville de Mostaganem, sur la route d’Oran. Pour les travaux publics, M. Temmar Abdelwahid est appelé à faire accélérer la cadence des travaux de plusieurs projets et de lancer d’autres comme l’aménagement de l’Oued Ain Sefra, la réalisation de la bretelle qui reliera l’autoroute Est-Ouest au port de Mostaganem et ce, pour désengorger cette infrastructure maritime qui connait un trafic véhicule très important, ainsi que la réalisation de la trémie de la nouvelle Gare routière. En matière de protection de l’environnement, le nouveau wali fera face au problème de la gestion des déchets ménagers puisque le troisième bassin du CET de la commune de Sour n’est pas achevé. Ajouter à cela, le problème du glissement de terrain à Sidi Medjdoub où un gros projet d’aménagement serait en cours de réalisation. Tout près de Sidi Medjdoub, il y a le nouveau parc de loisirs qui connait quelques retards. C’est en somme quelques projets que les mostaganemois attendent ‘’impatiemment’’. 

Said
Vendredi 24 Juillet 2015 - 20:14
Lu 1376 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+