REFLEXION

Campagne d’information et de sensibilisation : La police à l’écoute des jeunes



Cette action, qui associe médecins et psychologues de la police et ceux du secteur sanitaire local, est menée pour écouter les jeunes souffrant de maux divers dont la consommation de drogue. Une caravane organisée sous l’intitulé «Campagne d’information et de sensibilisation pour la protection des jeunes», initiée par le service central de la Santé et de l’Action sociale relevant de la DGSN, a séjourné, ces derniers jours, à Oran avec la participation des médecins et psychologues de la police et ceux du secteur sanitaire local, est menée pour écouter les jeunes souffrant de maux divers dont la consommation de drogue, les orienter et même, en cas de nécessité, les prendre en charge grâce aux «psycho-bus» aménagés à cet effet. Ce travail de proximité, entamé par la DGSN pour également rapprocher la police du citoyen, a été, dans un premier temps, effectué à Alger pendant 3 mois. Oran a été la première sortie en dehors de la capitale et cette initiative devra toucher d’autres wilayas pour des séjours de 3 à 4 jours mais avec l’espoir que les instances locales (secteurs sanitaires, mouvement associatif, etc.) puissent prendre le relai. Deux chapiteaux ont été dressés devant l’arrêt de bus faisant face au lycée Lotfi pour accueillir les demandeurs d’information ou d’assistance et avoir une oreille attentive. A la demande de ses responsables, ce lycée réputé du centre-ville devait être concerné par une action spécifique prévue mercredi. «Il faut qu’on apprenne à écouter nos jeunes et établir un dialogue avec nos enfants, et ce genre d’actions doit être mené dans leur milieu naturel, c’est-à-dire les quartiers et les établissements scolaires», a indiqué Hamidi Samir, chargé de la communication au sein du même service.            
 

Medjadji H
Samedi 23 Mars 2013 - 09:23
Lu 136 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+