REFLEXION

Calvaire d’un père !

SON ENFANT EST UN HANDICAPE MOTEUR ET SOURD MUET DE SURCROIT



Calvaire d’un père !
Comment imaginer qu’en 2012, deux familles puissent se partager un minuscule F2. Chacune d’elle occupe une chambre et pour faire la cuisine, l’une a pris la cuisine alors que l’autre a pris la salle de bain. Les toilettes sont partagées. La famille Mouleloued, est originaire de Mostaganem, et là on est choqué de voir que des fils de Mostaganem continuent à patauger dans l’eternel problème du logement alors que des gens, qui ont débarqué, il y a quelques temps ont pu acquérir des biens importants dont des appartements et des lots de terrains.   Ex- employé de l’Oravio en retraite et âgé de 60 ans, Bouasria vit dans une pièce avec son fils handicapé, âgé de 26 ans. Il est obligé de l’entretenir quotidiennement  et cela depuis l’âge de 14 ans. En cette année douloureuse de l’année 1997, il a perdu son épouse. S’étant remarier, la deuxième épouse n’a pu supporter avec lui ce lourd fardeau car son fils Fethi est handicapé moteur à 100%. Sourd et muet, donc il ne s’exprime pas et n’entend pas, ce qui rend le rapport avec lui, encore plus difficile. Face à cette situation, la seconde épouse fini par demander le divorce et le mari ne pourra pas la retenir car la situation étant devenue invivable. Ayant reçu une commission de la daïra pour l’acquisition d’un logement social suite au constat accablant et la situation dans laquelle vit la famille, il attend depuis le 17 mars 2011. Malgré l’intervention de la DAS, qui a fait le nécessaire auprès de la Daïra car à cause de la promiscuité, Fethi est obligé de dormir par terre alors qu’il a besoin d’un lit spécial pour handicapé. Ayant été reçu par le médiateur de la wilaya au mois d’Aout 2011, il a reçu des promesses pour que son cas soit prit en charge mais cela dure depuis alors que le père vit une situation tendue avec sa troisième épouse, à cause justement de cette situation. Les conditions de vie de cette famille sont alarmantes, et il est temps que les choses bougent car le citoyen a droit à plus de décence.                                           

Mihoub
Mercredi 4 Janvier 2012 - 11:07
Lu 589 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+