REFLEXION

Ça sent mauvais dans les agences foncières



L’exemple nous vient de la wilaya de Tizi-Ouzou, où le tribunal criminel vient de condamner deux ex-directeurs respectivement à 10 et 8 ans de prison ferme et à de lourdes amendes et six ans de prison à l’encontre de deux anciens employés de la même agence.. Les mis en causes dans ce procès étaient poursuivis pour falsification dans les registres officiels, signature des contrats en violation de la règlementation en vigueur et dilapidation de deniers publics. Manifestement le vent de la corruption est en train de balayer tout ce qui se met en travers de sa trajectoire. Ainsi, après les gros scandales, ce sont les maires qui ont fait la Une des journaux ces dernières semaines, et tout semble croire que le tour des agences foncières a sonné. Il est dit quelque part dans l’administration publique, là où il est question de foncier et de contrat, ça sent le roussi. Il faut se méfier. L’avenir nous dévoilera certainement sur quelle agence, la police et la justice jetteront leur dévolu.

. .
Dimanche 4 Avril 2010 - 10:04
Lu 376 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+