REFLEXION

CRMA TISSEMSILT : Élection d'un nouveau conseil d'administration



Devant l’impossibilité de trouver un terrain d’entente ou un bon interlocuteur qui puisse les rassurer quant aux dépassements qui avaient caractérisé l’élection d’un nouveau conseil d’administration de la CRMA de Tissemsilt, désormais rien ne semble apaiser la tension qui a gagné dernièrement une grande partie des fellahs de la wilaya de Tissemsilt notamment après l’exclusion du président sortant dont le mandat a expiré. En effet, dans le cadre du renouvellement de l'instance représentative de la caisse régionale de mutualité agricole de Tissemsilt, les fellahs actionnaires à la caisse, les candidats gagnants aux primaires du 23/03/2016, se sont donnés rendez-vous le 21 du mois en cours pour élire le président et les représentants regroupés  au sein d'un bureau, ils pensaient tous que çà sera une fête sauf qu’à la dernière minute, les superviseurs de l’opération à leur tête le président de la commission des élections en s’adressant au président sortant lui fait savoir une notification de rejet de candidature sous prétexte qu’il est redevable envers la caisse chose que le concerné dément formellement document à l’appui alors qu’il avait récolté le plus grand nombre de voix aux élections primaires tout en le privant du délai de recours que lui confie la loi. Encore pire, le jour du scrutin où un huissier de justice était présent, on refuse au président sortant de déposer ses bilans comme stipulé par la loi dans ses articles 31,32 et 33 correspondant aux règles des membres du conseil d’administration (journal officiel n° 19) dès lors, ces élections étaient entachées d’irrégularité ce qui a poussé un grand nombre de présents dont des candidats et autres fellahs à quitter la salle pour enfin de compte favoriser un candidat qui pour rappel était classé au 18ième rang. Selon les documents dont nous détenons des copies, ce candidat est redevable à la caisse d’un montant faramineux. De plus, il préside une union nationale qui fait de son élection un cumul de fonctions qui s’oppose catégoriquement avec la loi. Ce scandale ne s’est pas arrêté à ce stade, parmi les candidats du bureau qui est constitué de cinq personnes dont le président et deux assesseurs, soit au total 7 membres il y a parmi eux des personnes qui seraient redevables à la caisse mais elles étaient quand même retenues pour ces élections !!!. Selon les connaisseurs de la maison CRMA de Tissemsilt, l’éloignement du président sortant de la course serait motivé par son refus d’approuver les budgets des années 2013, 2014 et 2015. Enfin, les personnes lésées dans cette élection, contestée par beaucoup de gens de la corporation, se sont présentées par devant le procureur près le tribunal de Tissemsilt pour déposer plainte et dénoncer l’arbitraire. Reste désormais à savoir si devant toutes ces dénonciations la direction centrale se ressaisisse et invite les concernés à trouver un terrain d’entente ou va-t-elle (direction de la CNMA) faire la sourde oreille et faire comme si rien ne s’est passé ?         

Ould El Hadri
Mercredi 27 Avril 2016 - 17:51
Lu 157 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+