REFLEXION

CRM BOUGUIRAT: Le dictat du président de la LOFA risque de provoquer la démission des dirigeants



CRM BOUGUIRAT: Le dictat du président de la LOFA risque de provoquer la démission des dirigeants
Cette nouvelle affaire est entrain de provoquer une véritable crise du coté de la cité des Medjaher, connu pour son autoritarisme, le président de la LOFA vient de se distinguer une nouvelle fois. le week-end passé, le président est allé faire un tour du coté du stade de la daïra, vu que le match n’avait toujours pas commencé à cause du manque de 4 licences de joueur et de la carte du médecin, le président aurait sommé à l’arbitre de ne pas faire jouer le match, en sortant du stade un supporter l’aurait apostropher et lui aurait dit ceci : « Tu es fou de venir voir les jeunes et de laisser des rencontres plus importantes en séniors, pourquoi tu ne vas pas voir …..(Un club dont nous préférons ne pas mentionner le nom pour ne pas lui porter préjudice) » Et la, le président monte dans son véhicule et démarre en trombe, au passage il marche sur le pied du président de l’association, M.Laadjel Feddag que nous avons reçu au siège de la rédaction, il nous a même montré les traces de cette accident malgré tout, il a préféré ne pas porter plainte. Deux jours plus tard, un fax atterri au siège du club, il est demandé au secrétaire général de se présenter à la LOFA, le mardi 6 avril à 10h, accompagné du gardien de but titulaire Meguenni Mawloud. Cherchant des explications sur une telle convocation, il parait que le président soupçonne le joueur en question de l’avoir insulté, les dirigeants perçoivent ce comportement comme un excès d’autoritarisme de la part du président. Vu que le joueur travaille chez un privé et n’a pu se déplacer, le président l’a suspendu jusqu’à ce qu’il daigne répondre à la convocation, Bensekrane veut-il jouer à la police ? Les dirigeants tiennent à préciser que le joueur en question était en déplacement avec le club qui devait affronter le même jour la formation de Ami-Moussa en déplacement, les joueurs ont quitté la localité le matin aux environs de 9h, c’est le président de section lui-même qui confirme cette information, il était avec la délégation. D’un autre coté, le président de la ligue régionale a provoqué un véritable différend entre les supporters et un ex-arbitre travaillant actuellement au stade de Bouguirat, en le désignant comme témoin devant l’assistance, certains le soupçonnent d’avoir été derrière cette convocation du gardien de but, contacté par téléphone, Biod Mohamed, est touché par cette situation et demande au président de faire un démenti car certains l’ont pris à partie et le prenne pour un traitre. Enfin les dirigeants ne comptent pas se taire car cette affaire fait beaucoup de bruit et a faillit provoquer une réaction violente des supporters, qui pourraient réagir en cas de la confirmation de cette sanction arbitraire du jeune gardien, les dirigeants de leur coté sont entre le marteau et l’enclume, ils pourraient déposer une démission collective en cas de persistance de ce qu’ils appellent un harcèlement de la part du président de la ligue régional, qui a prouvé déjà par le passé qu’il pouvait prendre des décisions sur des faits banales et ne pas sanctionner d’autres faits plus graves, comme cette affaire qui a fait beaucoup d’encre, et malgré la présentation de preuves tangibles, CD audio et vidéo prouvant les faits et une décision de justice condamnant les auteurs de cette tricherie, le club n’a jamais été rétabli dans ses droits. Enfin, les clubs de la région risquent eux aussi d’emboiter le pas au CRMB, et de boycotter les différentes compétitions, un vent de révolte risque de souffler du coté de la région, cette situation est déconseillée en cette conjoncture difficile, les dirigeants sont obligé de faire un travail de proximité et sensibiliser les jeunes pour éviter un dérapage à cause des caprices d’un dirigeant, qui exagère souvent dans ces décisions et qui se comporte en institution de l’état, oubliant qu’il gère une ligue sportive, et de ce fait, pourrait être la cible de lourdes critiques et certains écarts de langages.

Mihoub Houcine
Vendredi 8 Avril 2011 - 11:24
Lu 648 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+