REFLEXION

CRISE AU FFS : Ali Laskri traite ses détracteurs de "menteurs"



Le premier secrétaire national du FFS, Ali Laskri, a répondu ce vendredi 18 janvier à ses détracteurs en les qualifiant de « menteurs ». « Ce sont soit d’anciens militants radiés auxquels on a enlevé la couverture politique ou encore qui n'ont jamais fait partie du parti et qui revendiquent aujourd'hui leur carte de militant à travers la presse », a déclaré M. Laskri. Ce sont des « menteurs », a t il dit lors d’une rencontre avec des élus de son parti à Tizi Ouzou, en rappelant que ses opposants, sans citer de noms, avaient faussement prédit l'entrée du FFS au gouvernement. « Il n y a aucun mouvement de redressement au FFS », a assuré M. Laskri, estimant que ses détracteurs « n’ont rien à voir avec le parti ». Le premier secrétaire du FFS estime que ces attaques contre le parti visent plutôt à « l'empêcher de construire l'alternative démocratique et d'instaurer la deuxième République ». Le patron du FFS a qualifié de « honteuse » les déclarations des frondeurs du FFS sur le fait que « c'est le cabinet noir qui a fait démissionner Aït Ahmed de la présidence du parti ». « La décision d'Aït Ahmed est souveraine et en attendant le cinquième congrès, il demeure le président du parti dont il continue de tenir les commandes ». « Tout le reste n'est que supputations », a t il dit.              

Nadine
Dimanche 20 Janvier 2013 - 00:00
Lu 442 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+