REFLEXION

CREDIT ‘’RFIG’’ A MASCARA : 300 dossiers traités pour l'année agricole 2013/2014



La  Banque de l’agriculture et du développement agricole de Mascara a traité durant l'exercice 2013/2014 pour le crédit RFIG, 300 dossiers pour un montant octroyé de 142.556.547,00 DA dont 241 dossiers réalisés pour un montant de 96.191.649.07 DA.  Pour la campagne agricole 2008/2009 date de la première mise à exécution du crédit RFIG, la BADR n'a traité que 76 dossiers. La BADR et la CCLS se sont mis d'accord pour créer un guichet unique au profit du fellah qui est appelé à payer que l' assurance et la main d'œuvre pour prendre les produits qui lui sont destinés, ce qui a permis durant cette campagne le traitement de 242 dossiers pour un montant de 43.817.000,00 DA pour les céréales dont 215 dossiers ont été réalisés pour le montant de 41.358.700,00 DA, pour le maraichage 42 dossiers ont été traités pour 81.834.897,00 DA dont 18 dossiers seulement furent réalisés pour un montant de 46.375.500,00 DA, pour l'aviculture un montant de 10.940.250,00 DA dont un seul dossier est réalisé pour 5.000.000,00 DA, pour l'élevage bovins (achat d’aliment), 4 dossiers ont été traités pour 4.838.380,00 DA dont 2 furent réalisés pour un montant de  2.400.000,00 DA, autres 5 dossiers traités pour 1.126.400,00 DA, 04 réalisés pour un montant de 957.440,00 DA soit un total de 300 dossiers traités pour un montant de 142.556.547,00 DA dont 241 sont réalisés pour un montant de 96.191.640,00 DA. Pour le crédit TAHADI, les EAC qui ne sont pas en possession de leurs actes de concession sont en cessation de crédit temporairement.  Les négociations pour ce cas sont en cours au niveau central. 44 dossiers de crédit Tahadi furent traités pour un montant de 277.270.000,00 DA. Les fellahs qui sont en possession de terres peuvent bénéficier dans ce cadre de 1 million de DA par hectare jusqu'à concurrence de 100 millions de DA, les EAI solvables peuvent également bénéficier de ce crédit ainsi que les sociétés agro-alimentaires qui ne disposent pas de terre agricole, auront droit à un crédit Tahadi fédératif pour des avantages appréciables. On note au niveau de la BADR que certains fellahs ont employé la ruse pour ne pas honorer leurs dettes.  En effet, les fellahs ayant bénéficié du crédit RFIG et qui devait faire l'objet d'une retenue sur la production au niveau de la CCLS ont vendu leur céréale sur les champs au comptant à des spéculateurs et à des prix moins que ceux pratiqués par la CCLS et ce, dans le seul but d'échapper à la retenue. Cette année des procédés efficaces sont mis en œuvre et qui permettront sans aucun doute à la BADR de récupérer son argent en fin de campagne comme prévu.                                        

B. Boufaden
Mardi 18 Mars 2014 - 18:17
Lu 237 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+