REFLEXION

CREDIT A LA CONSOMMATION : Entre réticences des banques publiques et avancées chez le privé



 Relancé depuis six mois, le crédit à la consommation semble patiner au niveau des banques publiques alors que les établissements bancaires privés mettent les bouchées doubles pour drainer davantage les clients potentiels. Plusieurs banques privées ont d'ores et déjà entamé l'octroi de ce type de crédits aux clients demandeurs de prêts pour produits électroménagers et véhicules fabriqués localement. Ce qui n'est pas le cas chez les banques publiques dont la plupart prétend que la procédure à suivre pour l'attribution de ces crédits n'est toujours pas fixée, a constaté l'APS à l'issue d'une tournée effectuée dans plusieurs agences bancaires. "Nous n'avons reçu aucune directive quant à la prise en charge des dossiers des crédits à la consommation exceptés les documents relatifs aux taux d'intérêt applicables", selon un conseiller client d'une agence d'une banque publique. Même son de cloche au niveau des agences d'autres banques publiques qui affirment ne pouvoir fournir aucune information aux postulants désireux contracter ce crédit: "La Banque d'Algérie nous a transmis les documents concernant le taux d'intérêt et nous attendons toujours les instructions sur les démarches à suivre". Selon un autre, son agence attend toujours la liste des documents à fournir pour la constitution du dossier, ainsi que le simulateur de crédit et l'installation de la Centrale des risques des entreprises et ménages (CREM). Mais le président de l'Association des banques et des établissements Financiers (ABEF), Boualem Djebbar, a assuré à l'APS que cette Centrale des risques est déjà opérationnelle depuis des mois.       

Nadine
Samedi 9 Juillet 2016 - 18:37
Lu 377 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+