REFLEXION

CREATION D’UN NOUVEAU SERVICE D’INVESTIGATION FISCALE : Les fortunés dans le collimateur du fisc



Un service "d’investigation fiscale" indépendant de la Direction générale des impôts (DGI), doit être mis en œuvre d’ici à la fin de l’année pour jouer surtout le rôle de "déclencheur" d’un meilleur contrôle des fortunes en Algérie. Le ministre des finances Karim Djoudi a annoncé ce dimanche la mise sur pied, avant la fin de l’année, d’un service d’investigation fiscale indépendant de la Direction générale des impôts (DGI) et dont la mission est d’avoir un œil sur les fortunes.  Ce service d’investigation fiscale permettra, a expliqué Djoudi, « d’agir fortement sur les signes extérieurs de richesse. » le texte relatif à la création  de ce nouveau service des impôts est en cours d’approbation au niveau du secrétariat général du gouvernement.  « Le mécanisme permettra surtout d’avoir une base de calcul qui correspond à la réalité et qui aide à avoir le juste taux d’imposition », a indiqué Djoudi. Le service en question sera formé de brigades rattachées directement au ministère des finances et qui s’adresseront aux contribuables, en s’appuyant sur différentes sources tels que les services impôts. Avec l’introduction de l’investissement fiscal, l’Algérie tendrait donc à juxtaposer l’enquête fiscale au système déclaratif en vigueur, demeure une inconnue.         

Nadine
Mardi 13 Novembre 2012 - 00:00
Lu 287 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+