REFLEXION

CRASH DE L’AVION D’AIR ALGERIE : Une commission d'enquête judiciaire française attendue à Ouagadougou

Une commission d'enquête judiciaire conduite par des gendarmes français est attendue en septembre à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, pour "faire la lumière" sur le crash du vol AH5017 survenu le 24 juillet 2014 dans lequel tous les 116 passagers ont péri, a annoncé le général Gilbert Diendéré, président de la cellule de crise.



En effet, "des éléments de la Commission d'enquête judiciaire des gendarmes français à qui cette affaire a été confiée doivent arriver d'ici le début du mois de septembre", a annoncé le général Diendéré. Selon lui, ces gendarmes français vont participer aux enquêtes judiciaires de concert avec ceux du Burkina Faso qui ont du reste "déjà commencé le travail". Le vol AH5017 d'Air Algérie, parti le 24 juillet dernier de Ouagadougou, à destination d'Alger, s'est écrasé dans le nord du Mali, causant la mort de toutes les 116 personnes à bord, dont 28 Burkinabè et 54 Français. Quelques jours après le crash, les boîtes noires de l'appareil ont été retrouvées et renvoyées à Paris où elles sont soumises à des analyses.  "Des éléments ont été récoltés (dans les boîtes noires) et il faudra passer à l'analyse", a expliqué Emmanuel Delbarr, l'un des enquêteurs français présent à Ouagadougou. Il a par ailleurs indiqué que sept pays participent aux enquêtes relatives à ce crash, à savoir le Burkina Faso, le Mali, l'Espagne, l'Algérie, la France, les Etats-Unis et le Liban. Le 6 août, les familles des victimes du crash se sont regroupées en association, afin de "mieux" suivre le dossier.

Ismain
Vendredi 15 Août 2014 - 17:15
Lu 149 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+