REFLEXION

CRASH D’EGYPTAIR : Le mot « feu » prononcé dans le cockpit



Le mot « feu » a été prononcé à bord du cockpit du vol Egyptair MS804 avant que celui-ci ne s’abîme en mer Méditerranée le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l’Egypte. C’est ce qu’a révélé l’examen de l’enregistreur de vol de l’appareil, présent dans l’une des boîtes noires, éclairant un tout petit peu plus les conditions du crash qui a coûté la vie aux 66 personnes présentes à bord, dont 40 Egyptiens et 15 Français.« La commission [d’enquête] a commencé à écouter les enregistrements du Cockpit Voice Recorder (CVR) avant l’accident [et] l’existence d’un “feu” est mentionnée », précise un communiqué de cette commission. « Il est néanmoins encore trop tôt pour déterminer la raison ou l’endroit où le feu s’est déclaré », poursuit le texte. Les enquêteurs avaient déjà indiqué, fin juin, que l’analyse de l’autre « boîte noire », celle contenant les données de vol, avait montré que des alertes signalant de la fumée à bord s’étaient déclenchées avant le crash en mer de l’Airbus A320. Ces nouvelles informations pourraient conforter l’hypothèse d’une défaillance technique pour expliquer le crash, après que l’Egypte eut initialement évoqué la possibilité d’un attentat.    

Salim
Dimanche 17 Juillet 2016 - 18:21
Lu 115 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+