REFLEXION

COUR D’APPEL D’ORAN : Un homme d'affaires détourne 7 milliards de la BEA

Un homme d’affaires a comparu, en fin de semaine écoulée, devant la Cour d’appel, près la Cour de justice d’Oran, pour son implication dans une affaire de détournement de fonds et fraude envers la Banque extérieure d’Algérie à Oran, effectué sous forme de retrait de plus de 7 milliards de centimes sur la base d’émissions de chèques sans provision, profitant de la confiance absolue affichée par le personnel de l’institution, vu que c’était un client important.



Son forfait accompli, le mis en cause a fui à l'étranger, sous le prétexte de ses liens étroits avec ses affaires à l'extérieur du pays. Lors de sa comparution, le représentant du parquet a requis une lourde peine à son encontre, au moment où le tribunal de première instance l’avait condamné à 6 ans de prison ferme, une peine totalisant deux fois 3 ans de prison ferme pour chacune de deux affaires similaires de détournement de fonds à l’encontre de la même institution, où il a été poursuivi sur des accusations d’émission d'un chèque sans provision et de détournement de fonds publics. Les faits de cette affaire remontent, à l'été de l'année dernière où le représentant légal de la Banque Extérieure d’Algérie au centre-ville, s’est présenté au siège des services de sécurité en vue de déposer une plainte officielle concernant un découvert d'un déficit financier, au niveau de l'institution bancaire, à la suite d'un inventaire annuel réalisé par l’administration générale, d’une somme de près de 7 milliards de centimes. Immédiatement après le dépôt de plainte, les éléments de la brigade économique et financière auprès de la Sûreté d’Oran, ont lancé une enquête approfondie dans les couloirs de l'institution bancaire, qui a conduit à un examen minutieux de tous les comptes et les opérations bancaires effectuées durant la période, où le  détournement de fonds a eu lieu, ce qui a donné lieu, selon les investigations menées en coordination avec la police scientifique, à l’identification du site de retrait des fonds sur le compte bancaire de l’accusé, il s’est avéré que le titulaire du compte est un homme d'affaires connu par les employés de la banque.  Et c’est en vertu de la confiance totale qui a été placée en lui, par le personnel de l'institution, qu’il est arrivé à effectuer deux opérations de retrait distinctes de la somme sus-indiquée, en échange de chèques sans provision. Selon l’enquête approfondie, menée par les éléments de la brigade, il s’est avéré que l’accusé durant cette période avait fui à l'étranger, ce qui a rendu les convocations qui lui ont été adressées par l'institution bancaire, d'aucune utilité. En fonction de la plainte déposée contre l'accusé, ce dernier a été arrêté par les éléments de la police des frontières au niveau du port d'Oran, suite à la délivrance par la justice d'un mandat d’arrêt. L’accusé, une fois soumis à l’enquête, a nié l'accusation portée contre lui, en déclarant qu'il n'avait procédé à aucun retrait bancaire, de ces fonds, du moment qu’au cours de cette période, il se trouvait à l’étranger, pour des relations d’affaires, en niant complètement avoir effectué ces opérations de retrait, tout en suggérant qu'il y a d’autres personnes qui sont les auteurs de tels actes, en profitant de son absence et d’avoir laissé des chèques bancaires et des documents importants dans son bureau. Suite à ces déclarations, la défense a axé sa plaidoirie sur la bonne réputation, dont jouit son client, en  milieu des institutions bancaires, en indiquant qu'il existe d'autres parties qui ont profité de son absence et ont effectué ces retraits, ce qui met en évidence l'innocence de son client, contre les accusations portées contre lui, au moment où la partie civile a maintenu sa demande initiale d'indemnisation pour les dommages causés à l'institution bancaire l’ayant poussé à la faillite.

Touffik
Dimanche 21 Février 2016 - 18:10
Lu 253 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+