REFLEXION

COUR CRIMINELLE DE MOSTAGANEM : 03 terroristes condamnés à 03 ans de prison avec sursis



La cour criminelle de Mostaganem vient de rendre son verdict sur l’affaire d’appartenance à un groupe terroriste armé, son soutien, appel à la mobilisation et la propagande. Ce groupe constitué de 14 éléments dont 11 demeurent toujours en fuite,03 viennent de se rendre et d’être jugés au cours de cette session. Les accusés arrêtés dont les nommés N.T, CH.W, L.N ont écopé de 3 ans de prison avec sursis, chacun. Les faits remontent à l’année 2005 où le nommé B.KH se rendait quotiennement à la mosquée « Ettahdhib » à Tigditt, pour ses prières, il a été remarqué par l’un des éléments, nommé Kamel, de la «daawa essalafia » qui a été chargé de mobiliser le jeune accusé dans l’organisation terroriste armée répondant au nom de « houmat el dawaa »(les défenseurs de la prédication) où il apprit en compagnie de 15 autres élements,des cours subversifs de propagande enflammée contre le pouvoir. Suite à la pression exercée sur les groupes terroristes par le pouvoir qui a redoublé de vigilance, le groupe a fini par se diviser dont 09 ont été entrainés sur le rivage au répondant au nom de « Ben Toulba »où ils ont reçu une formation sur les combats de guerre et ont été orientés avec un approvisionnement en denrées alimentaires et effets vestimentaires et une somme d’argent de 05 millions de centimes vers les camps de Ain Defla et Tipaza. Une fois sur les lieux, les 09 éléments ont été bénéficiaires d’armes de guerre et se sont mobilisés en tant qu’éléments actifs du groupe, ils ont été appelés à inciter leurs camarades par le biais du téléphone, à venir les joindre au maquis. L’accusé B.KH, qui était une victime du terrorisme, a fini par se lasser de la dure vie au maquis, il se rendit aux services de sécurité, en tout racontant sur le groupe et en dénonçant le reste des éléments. Au cours du 10 Mars 2009, l’accusé CH.W s’est également rendu aux éléments de la sécurité suite aux campagnes de sensibilisation que menaient les éléments de la sécurité et des membres de familles victimes de terrorisme, ce dernier a reconnu qu’il a participé à une attaque contre un poste de la gendarmerie à Bou Medfaa (Blida). Quant au troisième accusé, N.L, il s’est enfui et s’est rendu en compagnie du deuxième accusé CH.W, au cours de la journée du 11/03/2009. Notons que ces derniers ont tous bénéficié du régime de la réconciliation nationale.

K. Nour
Mercredi 23 Juin 2010 - 11:08
Lu 348 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+