REFLEXION

COUPURES INTEMPESTIVES D’ELECTRICITE : L'éternel problème…!



Les familles Mostaganémoises garderont un très mauvais souvenir du ramadan 2010, la plupart redoutait la chaleur et la soif mais finalement c’est l’éternel problème des coupures électriques qui sont venues compliquer l’existence des citoyens, déjà avant le ramadan et face aux coupures à répétitions, beaucoup de boulangeries ont préféré baisser rideaux face aux pertes occasionnées par le problème, cette situation a engendré une grosse crise du pain, la baguette a atteint le prix de 20 et 30 da, concernant l’hygiène ce n’est même pas la peine d’en parler quand on voit le pain se vendre sur les trottoirs du centre ville, les corbeilles barrent les routes et les gens se battent comme si les femmes ne savaient plus faire du pain maison, la fumée des peaux d’échappements se mêle désormais au goût de la baguette qui reste exposé a tous les microbes en commençant par l’état des corbeilles qui sont pour la pluparts en plastique et dans un état déplorable, enfin M.Amine (39ans) habitant à la salamandre aura fait les frais de la coupure qui a pénalisé durant quatre jours la cité où il habite, tout les aliments qu’il a stocké dans son congélateur pour faire face à la spéculation et éviter de se faire saigner, se sont décongelés, du coup, il a consommé ce qu’il pu, il a distribué une grosse partie et jeter beaucoup de choses à la poubelle, il s’est fait saigné malgré lui, l’ explosion qui a endommagé le poste de la cité Zeghloul, a faillit provoquer une tragédie, elle a engendré une grosse panne dans les quartiers de Zeghloul, la remonte, Chemouma…qui sont restés dans le noir durant presque 48 heures, il y a une vingtaine de jours, cette panne a provoqué des désagréments pour les citoyens qui ont vu une partie de leurs appareils électroménagers subir des dommages, ces pannes ont poussé aussi les habitants de « AIZEB » à sortir manifester leur désarroi, ils ont coupé la RN 11 durant un bon moment, ils sont restés plusieurs jours sans lumière, le poste qui se trouve dans le coin a tendance a sauter a chaque fois, ce qui fait que le problème est devenu un vrai agacement pour les habitants de la région qui veulent en finir une bonne fois pour toute avec ce problème, avant-hier rebelote, les quartiers comme la CIA, les 400 logements, Chemouma se sont retrouvés une fois de trop dans le noir, c’est inconcevable quand cela intervient en plein ramadan, ils expriment leur colère et disent que c’est du jamais vu à Mostaganem, surtout que la Sonelgaz avait promis un été tranquille pour les citoyens, une chose est sûre, la Sonelgaz a consolidé son incrédibilité, beaucoup se demandent si le problème est vraiment d’ordre technique ou que c’est un manque de compétence concernant la distribution de cette énergie d’une façon ordonnée, le citoyen dépend à 80% de l’électricité, elle est devenue indispensable pour la vie de tous les jours, frigo, télévision, machine à laver, climatiseur…, marchent avec l’électricité, durant la saison chaude, c’est un vrai calvaire de se retrouver sans électricité, le problème a assez duré, Mahfoud habite en France à Lyon, il vient passer ses vacances à Mostaganem, il est sidéré par les coupures, il nous a fait cette déclaration : « la ville de Lyon est immense par rapport à Mostaganem, la consommation électrique y est 5 fois plus importante, la nuit tout le centre ville avec ses boutiques qui sont toutes climatisées, reste allumé, on a rarement des coupures, quand il y a un délestage, on est au courant des jours à l’avance pour prendre nos prévision… »

Mihoub
Mercredi 25 Août 2010 - 12:02
Lu 817 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+