REFLEXION

COUP DE FILET DE LA GENDARMERIE NATIONALE A MOSTAGANEM : Saisie de 16 pistolets et 6 fusils

Le groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Mostaganem, vient de mettre hors d’état de nuire un dangereux groupe de criminels spécialisés dans le trafic d’armes, composé de 16 éléments. Les gendarmes ont saisi dans cette opération d’envergure pas moins de 16 pistolets automatiques (PA), cinq fusils de chasse et une carabine US.



COUP DE FILET DE LA GENDARMERIE NATIONALE A MOSTAGANEM : Saisie de 16 pistolets et 6 fusils
L’opération en question s’est soldée également par la récupération d’une importante quantité de munitions de différents calibres dont : 900 balles de pistolets, 50 cartouches de fusils de chasse, 155 cartouches vides prêtes à être réutiliser, une paire de menottes, 1,3 g de poudre noire, une tenue militaire étrangère, plusieurs véhicules dont 1 kangoo, une Peugeot 307 et un camion Isuzu, ainsi que 18 téléphones mobiles. Les faits de cette affaire remontent au mois de février dernier, où la compagnie de la gendarmerie nationale de Bouguirat, agissant sur renseignement faisant état de la présence d’un individu suspect chaque vendredi au souk de Mesra, celui-ci soupçonné d’être impliqué dans une affaire de trafic d’armes. Sur ce, les éléments du groupement de wilaya, ont pris l’affaire en main sous le commandement du chef groupement en personne, pour diligenter une enquête à l’effet d’identifier le suspect. Les investigations très poussées menées par les limiers de la gendarmerie ont abouti à la localisation de l’individu et à son identification. A partir de là, une souricière a été mise en place dans le but de le faire tomber dans le piège. Et c’est à un gendarme qu’est revenue la délicate mission de le contacter afin de traiter avec lui une affaire en se présentant comme une personne intéressée par les armes. Mis en confiance, le malfaiteur originaire de la wilaya de Tiaret, et suite au professionnalisme du gendarme, le suspect a fini par passer à l’action en acceptant le rendez-vous fixé au niveau du carrefour Ain-Sidi-Chérif- Mesra, où une souricière lui était tendue. Arrivé sur les lieux, aux environs de 9 heures du matin, à bord de son véhicule de marque Peugeot 307, muni de deux pistolets automatiques (PA) pour les proposer au gendarme qui s’est présenté comme preneur. Epinglé comme un lapin, le suspect identifié comme étant H.Khaled, a été immédiatement arrêté. Au cours de son audition, le malfaiteur est passé aux aveux en citant d’autres noms de ses complices dont Z.O, Z.M et M.K, qui ont été à leur tour appâtés par leur complice suite aux instructions des enquêteurs. Quelques jours après, les trois complices se ramènent en leur possession six pistolets automatiques (PA) de différents calibres. Ils ont été arrêtés à leur tour. Aussi, après exploitation de l’un des complices en l’occurrence Z.O, ce dernier n’a pas hésité à fournir d’autres renseignements qui ont permis aux enquêteurs de procéder à l’extension de l ‘enquête dans la wilaya de Relizane et plus précisément à la sortie Sud de la commune de Zemmora, où ils ont interpellé le dénommé B.Mohamed, et récupéré chez lui, trois P.A, trois fusils à pompe, deux carabine US automatiques. Poursuivant leurs investigations, les gendarmes ont pu démanteler un atelier de fabrication d’armes à Lahlef, commune distante de 65 km du chef lieu de wilaya de Relizane. Le même jour, il a été procédé à l’arrestation de deux individus au niveau de la station balnéaire les Sablettes à Mostaganem, où il a été découvert chez eux trois autres Pistolets automatiques, identifiés comme étant K.M et K.T. Il est à noter dans contexte que parmi l’armement récupéré figurait deux fusils de chasse délestés en 1994 dans la wilaya de Tissemsilt et la wilaya de Skikda. Cette identification des armes a été rendue possible que grâce aux moyens scientifiques utilisés par les équipes du groupement de wilaya de Mostaganem. Rappelons par ailleurs, que les conclusions de l’enquête ont révélé que trois individus faisant partie du groupe étaient connus par les services de sécurité comme soutien logistique aux groupes terroristes. A noter que trois complices sont en état de fuite, il s’agit de M.T, S.M et H.A, activement recherchés. Les seize suspects ont été présentés par devant le procureur de la République près tribunal d’Ain-Tedles, le dimanche 29 mai 2011. Treize (13) ont été placés sous mandat de dépôt et trois autres (03) placés sous contrôle judiciaire.

T. Akram
Mercredi 1 Juin 2011 - 11:21
Lu 1049 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+