REFLEXION

COUFFIN DE RAMADHAN A SIDI BEL ABBES : De l’argent à la place des denrées alimentaires



COUFFIN DE RAMADHAN A SIDI BEL ABBES : De l’argent à la place des denrées alimentaires
Pour la préparation de l’action sociale pour le mois de ramadhan,la commission sociale de l’APC de Sidi Bel Abbès a opté pour une autre formule au sujet de l’assistance des familles démunies durant le mois sacré du ramadhan. Contrairement à ce qui se passait avant où la municipalité distribuait des couffins de denrées alimentaires, pour cette année la commission sociale a proposé de virer des sommes d’argent sous forme de mandats aux nécessiteux et dont le nombre s’élève à plus de 7400 inscrits dans le filet social entre l’AFS et l’IAIG. Les membres de la commission sociale ont proposé la somme de 2500 dinars pour chaque bénéficiaire ce qui donnera une enveloppe financière d’environ 2 milliards 300 millions de cts. Le vice président chargé du social Mr Semmoud a indiqué que la somme proposée risque d’être revue à la hausse lors de la session plénière de l’APC prévue pour le 6 juin prochain.Il est question de défendre une somme de 3000 DA pour chaque bénéficiaire et la décision finale sera prise en fonction des moyens financiers qui seront débattus à l’occasion de l’adoption du budget supplémentaire car il faudrait la bagatelle de plus de 3 milliards pour couvrir l’ensemble des besoins. Par ailleurs, un montant de 4millions de dinars est proposé pour le restau du cœur ou « maidatramdane » et dont l’organisation sera attribuée au lycée Azza Abdelkader contrairement aux trois dernières années où l’organisation était attribuée à des associations à caractère social. Pour en revenir à la procédure administrative, il semble que la question a été étudiée avec le receveur communal selon MrSemmoud qui affirme que l’opération des virements de l’aide aux nécessiteux aurait eu l’aval des services financiers qui contrôlent le budget communal en dépit de la complexité et l’importance du flux financier.  Si cette opération  réussie, elle évitera sans aucun doute la pression et les dépassements enregistrés l’année dernière lors de l’opération de distribution du couffin et pénalisera les élus qui ont de tout temps bénéficié de quotas pour leurs proches. 

D. M
Dimanche 2 Juin 2013 - 09:13
Lu 192 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+