REFLEXION

CORRUPTION, ENRICHISSEMENT ILLICITE ET DETOURNEMENT DANS L’OARANIE : Des milliards en fumée

Le détournement constitue la principale menace qui plane sur le développement économique en Algérie, Les détournements qui se suivent n’ont épargné aucun secteur public malgré le nombre important de commissions d’enquête mises en place..



CORRUPTION, ENRICHISSEMENT ILLICITE ET DETOURNEMENT DANS L’OARANIE : Des milliards en fumée
Ces détournements restent un énigme pour la société qui s’interroge sur la question de savoir pourquoi ces détournements n’ont pu être découverts avant d’atteindre cette ampleur,c’est pourquoi il faut lutter contre ce fléaux et dénoncer ces malfaiteurs suceurs du sang du peuple.Les exemples se comptent par centaines dans la région de l’oranie .Et ceux énumérés ci-dessous n’est qu’une goutte dans le verre du scandale financier.

Dilapidation de 200 milliards à l’ENCG de Maghnia
l'affaire de dilapidation de deniers publics au préjudice de l'Entreprise nationale des corps gras (ENCG) de Maghnia, dite des 200 milliards de centimes qui a été rejugée par le tribunal criminel de Tlemcen une deuxieme fois après le pourvoi de cassation est une autre forme de détournement et blanchissement d’argent . Cette affaire concerne des dysfonctionnements et irrégularités en vue d'enlever des produits (huile et savon), conventions de complaisance et faux en écriture, infraction à la loi de commerce et bancaire en vigueur, garanties imaginaires et créances non honorées et autres chèques sans provisions. Pour rappel, des peines allant de deux à cinq années d'emprisonnement ferme ont été prononcées en 2005, contre des cadres de l'entreprise et des clients impliqués dans cette affaire et l'ex-PDG de Maghnia a été condamné à cinq ans d'emprisonnement ferme, son fils, client, a lui écopé de deux ans.

Dilapidation de 14 mille euros à la CPA de Chlef
Selon une source d’information, le juge d’instruction de la deuxième chambre d’accusation du tribunal de Chlef, a procédé à la réouverture de la CPA de Chlef qui a été le théâtre d’un scanadale financier de dilapidation de deniers publics équivalents à un montant de 14 000 Euros et 50 millions de centimes. Cette affaire qui a eu de grands retentissements dans le milieu financier de cette wilaya était devenue le sujet d’entretien du jour. Cinq personnes, ont été arrêtées parmi lesquels figure le directeur d’unité.

13milliards détournés à Algérie Télécom d’Oran
L’agence commerciale d’Algérie Télécom d’Oran à enrgistrées un detournement de 13 milliards de centimes .Le trou aurait été découvert par l’inspection générale d’Algérie Télécom. Partant de ce principe, une enquête administrative a été ouverte sur place. 12 employés impliqués , dont 11 femmes, auraient été suspendus de leurs fonctions. L’enquête remonte, à 2005, année durant laquelle un trou de 60 millions de centimes aurait été décelé. Ce même trou s’élève à un milliard plus tard, puis à plusieurs milliards. Le montant de 13 milliards, qui serait arrêté comme chiffre détourné, fait état de divergences entre plusieurs services. Raison pour laquelle on a fait appel à la brigade économique pour déterminer avec exactitude ce préjudice. Cependant, le montant détourné jusque-là serait dû au dépôt de factures fictives. Cela, en vue de les comptabiliser comme étant des rentes liées aux kiosques et autres abonnés du téléphone.


Détournement de 450.000 euros à la banque d'Algérie de Tlemcen
Les agents de la brigade judiciaire de la Sûreté de la wilaya de Tlemcen enquêtent sur un trou financier, découvert dernièrement dans les fonds de la banque d'Algérie. L'affaire a démarré quand le directeur de cette institution financière, principal convoyeur en fonds des banques de Tlemcen, qui a porté plainte auprès de la police de Tlemcen, pour la «disparition de près de 450.000 euros des comptes de la banque d'Algérie». Après investigation, il s'est avéré que ledit montant a été détourné par un employé de cette même banque.


Un milliard détourné dans une poste à Sidi Bel-Abbès
Suite à des plaintes des usagers d'Algérie-poste de la commune de Teghalimet, située à une quarantaine de kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, une enquête a été déclenchée par des inspecteurs des PTT. Après avoir passé en revue les comptes domiciliés au bureau de poste de ladite commune, un trou financier évalué à presque 1 milliard de centimes a été découvert, a-t-on appris. Le receveur du bureau de poste et une employée ont été mis en cause dans cette affaire.

Détournement de 3,2 milliards à L’ ETRHV de Mostaganem
Plus de trois milliards de centimes disparus en fumée, 14 cartes grises dont les véhicules se sont volatilisés et vente de matériel à des personnes physique et morale en violation de la loi, faux et usage de faux. Telle est la synthèse du fameux dossier de l’ETVRH de Mostaganem. Ce fameux dossier relatif à toute la gestion de l’ETVRH est depuis des mois entre les mains de la justice et tout porte à croire que pas mal de responsables sont dans le collimateur de cette dernière. Le vieil adage qui dit qu’ « à quelque chose malheur est bon », se vérifie bien au niveau de l’entreprise des travaux de viabilisation et d’hydraulique (ETVRH) de Mostaganem.

Détournement de 240 millions à la BNA de Mostaganem
Un détournement s’élevant à la somme globale de 240 millions de centimes à éte enregistré à l’ antenne locale de la Banque nationale d’Algérie n°871.
Le délit est imputé à deux employés de l’agence, en l’occurrence le guichetier Z.A., âgé de 48 ans et A.T., 48 ans également. Les deux individus procédaient frauduleusement en puisant dans les comptes de certains clients au moyen, semble-t-il, de chèques falsifiés.

139 millions dilapidés dans un CEM à Mostaganem
le directeur du collège d’enseignement moyen (CEM) Kelouaâ Charef en sa qualité d’ordonnateur et le responsable par intérim, chargé de la gestion financière en sa qualité de comptable à été accusé d’un detournement d’un montant exact de l’ordre de : 1.390.535,33 DA .C’est ce qui à été indiqué dans un rapport exhaustif adressé à l’inspection générale, qui a révèlé d’importantes anomalies dans la gestion financière et constate la dilapidation des deniers publics au niveau du collège d’enseignement moyen (CEM) Kelouaâ Charef, établissement relevant de la 31eme circonscription. Le rapport en question les implique d’une manière explicite en se basant sur les chiffres, documents comptables à l’appui.

Détournement à la CNAS de Frenda
Dans cette affaire qui relève d’un détournement de quatre millions de dinars, un officier de police établi à Blida et son ami, un agent de sécurité de cette agence de sécurité sociale, seraient impliqués. Il s’est avéré que le principal accusé (l’agent de sécurité), profitant d’un laxisme ambiant, avait détourné des mandats pour les libeller aux noms des frères et amis du policier, en recourant à la falsification de documents. 18 personnes ont été accusées dans cette affaire .

Détournement de 6 milliards a la COPSEM de Mascara
Une autre affaire scabreuse vient d’être mise à nue par la gendarmerie nationale à Tizi, dans la wilaya de Mascara. Mauvaise gestion, disparition de véhicule, répartition restreinte des gains, bref, tout ce qui a conduit au détournement de 6 milliards de centimes. Plusieurs directeurs y seraient impliqués.Il s’agit d’un détournement de plus de 6 milliards de cts au niveau de la coopérative des semences de pomme de terre (COPSEM) de Tizi dans laquelle les accusations vont contre les différents directeurs qui se sont succédés et les membres du conseil de gérance. L’enquête est en cours au niveau de la brigade, déclenchée juste après l’interception du véhicule de marque Nova qui était utilisé par un employé sans ordre de mission ni document officiel d’affectation, le véhicule en est saisi est mis en fourrière au niveau du parc communal de l’APC de Tizi. D’autres sources affirment qu’au cours de l’enquête, il a été découvert la disparition mystérieuse d’un autre véhicule de marque Mazda du parc de la COPSEM.

Des vols aux bureaux de postes de Hadjadj et Mostaganem
La poste de Hadjadj à Mostaganem à connu l’un des vols les plus spectaculaires qu’il soit. Une importante somme d’argent vient d’être découverte manquante sur le compte d’un client. Deux préposés au guichet sont impliqués en l’occurrence, le receveur qui à été limogé par la suite et un autre agent. Cette affaire de Hadjadj en lisant le communiqué, cette affaire a été déclenché par l’ex coordinateur, elle est entre les mains de la justice. Dans le meme contexte un autre vol à été enregstré a la poste de adda benguettat d’ont la somme de 19 millions à éte détournées des compte des clients selon les informations une employée est accusée dans cette affaire.

Détournement de 17 milliards à l’APC de Tiaret
Cette affaire qui à défrayé la chronique locale a vu plusieurs responsables condamnés a des peines de prison allant de 3 à 5 ans dont l’ex –chef de daïra de Tiaret et l’ex- président d’APC ,six élus et plusieurs prestataires de service pour dilapidation de deniers publics dont le montant révélé et de 17 milliards .

Ismain
Samedi 12 Juin 2010 - 10:38
Lu 1025 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+