REFLEXION

CORRUPTION EN MILIEU DOUANIER : Plus de 270 agents devant la commission de discipline en 2009 et 2010



CORRUPTION EN MILIEU DOUANIER : Plus de 270 agents devant la commission de discipline en 2009 et 2010
Le nouveau code des Douanes qui sera présenté en Conseil au gouvernement bientôt, comporte plusieurs nouveautés. L'une des mesures phares de ce nouveau code, est sans doute l'introduction du régime des opérateurs agréés et la simplification du contentieux douanier avec l'avènement de la déclaration électronique, l'harmonisation des régimes douaniers, ainsi que le renforcement de la propriété intellectuelle. A noter que le nouveau code vise aussi, à combattre la bureaucratie et la corruption, la lutte contre la fraude, la contrefaçon, les fausses déclarations, et transferts illégaux de capitaux. Avec des prérogatives renforcées, les Douanes algériennes auront fort à faire, selon M.Mahrech. Dans ce même contexte deux directions ont été créées dans ce sens, il s'agit d'une direction du renseignement et une autre du contrôle à posteriori. Leurs résultats sont déjà connus, selon l'inspecteur, qui leur attribue notamment, la découverte de plusieurs cas d'infractions aux changes. Depuis plusieurs enquêtes son diligentées et sont liées notamment à des transferts illégaux de capitaux. Pour ce qui est des saisies globales, les Douanes parlent de 23.927 affaires en 2009 et 13.150, rien que pour le premier semestre de l'année en cours. Quant aux saisies de monnaie, ce sont plus de 81millions de DA, 78 millions d'euros et 335.000 dollars, qui ont été saisis aux frontières. Les infractions concernent également le cheptel, le carburant, les matières aurifères, selon les propos de M.Mahrech. A ce propos et pour mieux lutter contre ces fléaux une série de mesures a été prise, d’où le renfoncement des postes, le long de la bande frontalière. Pour ce qui est de la corruption et autres délits, il y a lieu de signaler, que plus de 190 cas ont été enregistrés en 2009 et présentés à la commission de discipline des Douanes algériennes. Selon M.Mahrech, inspecteur général des Douanes qui était avant hier sur les ondes de la Radio chaîne 3, il y a eu, pour l'année 2009, pas moins de 150 cas de poursuites judiciaires et 70 cas de sanctions, ainsi que 10 dépôts de plaintes dans les rangs de l’institution. Pour ce qui de l'année en cours, pas moins de 80 dossiers doivent être traités par la commission de discipline, dont 70 cas de poursuites judiciaires et 65 dépôts de plaintes. D'après l'inspecteur, une cartographie des postes sensibles à la corruption verra bientôt le jour il s'agit notamment des postes ou il y a contact entre les agents de Douanes et les importateurs. Ces postes seront renforcés voir mieux maîtrisés selon l'orateur. A signaler qu’un comité opérationnel permanent de lutte contre la corruption, a été installé et composé de cadres de l'IGF et des Douanes.

Benyahia Aek
Vendredi 12 Novembre 2010 - 22:01
Lu 286 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+