REFLEXION

COOPERATION ALGERO-SUD-COREENNE : Mis en place d’un comité dans le domaine de l'hydraulique



Le comité technique algéro-sud-coréen de coopération dans le domaine de l'alimentation en eau potable et de la gestion des eaux usées a été installé, avant-hier, à Alger, en présence du ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal et du ministre sud-coréen de l'Environnement, Lee Manee. Ce comité sera chargé de l'exécution du mémorandum d'entente, signé entre les deux pays en octobre 2009 lors d'une visite de M. Sellal à Séoul "portant sur la coopération dans le domaine de l'AEP et la gestion des eaux usées ainsi que les technologies utilisées dans le secteur". Lors de la cérémonie d'installation, M. Sellal a déclaré qu'à l'issue de deux jours de travail acharné, les membres du comité, composé de cadres du ministère algérien et des fonctionnaires et experts sud-coréens, vont aboutir à la mise en place d'un programme de coopération qui se rapportera notamment aux volets formation et technologie. Il a également ajouté : "Nous insistons sur la formation et sur la technologie pour acquérir des connaissances en matière de gestion et de distribution d'eau". Dans ce contexte là, le ministre a proposé l'organisation de séminaires de formation au profit des étudiants algériens dans les domaines liés aux ressources en eau. Il a rappelé notamment que la mise en place de ce comité intervenait à la veille du lancement du programme quinquennal 2010-2014 du secteur. Par la même occasion, M. Sellal a ajouté que ce programme, qui devrait coûter 15 à 16 milliards de dollars, prévoit la réalisation, entre autres, de 19 barrages et la poursuite des projets de stations de dessalement d'eau de mer et des stations de traitement des eaux usées. Egalement une réunion entre les cadres des deux parties se tiendra lundi à Alger "pour expliquer aux hommes d'affaires sud-coréens les grandes lignes de ce programme et les sensibiliser à participer à sa réalisation". De son côté, le ministre sud-coréen, M. Manee, a déclaré que son pays disposait d'une grande expérience et d'un savoir-faire dans le domaine de la gestion de l'eau, le traitement des eaux usées et la réalisation des infrastructures hydrauliques. "Nous sommes prêts à faire bénéficier l'Algérie de cette expérience", a-t-il dit. Il a également jugé essentiel de consolider la coopération, de principe "gagnant-gagnant", entre les deux pays, qui fêtent cette année le 21e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques.

Sadek
Lundi 25 Janvier 2010 - 23:01
Lu 394 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+