REFLEXION

CONTRIBUTION : Le moyen Orient : entre le plan expansionniste israélien et l'assaut de l'ogre iranien

Les Américains et les Russes multiplient ces derniers temps des propositions de trêves et des initiatives pour dynamiser des pourparlers de paix entre belligérants afin de trouver une issue au conflit syrien , bien qu’en apparence ces manœuvres peuvent s’apparenter à des démarches de bonne foi, mais dans le fond la confluence des intérêts qui animent leur rivalité politique les poussent à des agissements qui rend le conflit plus complexe et difficile.



Toutes leurs manœuvres  ne sont que pure machination pour perdurer  le conflit   et le statu quo   et provoquer ainsi  la scission  des territoires déjà conquis par des intrus qui agissent par procuration, cette même stratégie a déjà été appliquée  au Soudan (qui a provoqué la scission du sud Soudan grâce à  l’appui sioniste à travers  l’intrus ougandais ),et au Yémen  avec le résultat qu’on connait ,ces deux puissances ,les Etats unis d’Amérique et la Russie de Poutine  ne  font qu’ appliquer à la lettre le plan Sioniste pour  le morcèlement du monde arabo musulman . D’un côté, les Russes qui  veulent à tout prix préserver leur  point d’appui militaire en Syrie   et prendre une  part  du  gâteau dans la perspective   d’une fragmentation de la région ,de l’autre coté  les Américains  agissent  uniquement au profit du complexe   militaro industriel   et   du lobby sioniste et c’est la raison qui les pousse à torpiller discrètement toutes initiatives  de paix  dans l’espoir de voir le conflit  déborder et ceci peut  être à court  terme . Le gouvernement  de Netanyahu   applique  à la lettre  une feuille de route  élaborée à partir du plan  Oded Yinon, même rigueur  est  observée au sein  des  groupes de pression sioniste dans les milieux politique et financier  à travers le monde .  Les  sionistes veulent profiter  des conjonctures socio économiques  défavorables qui frappent de plein fouet le monde arabe pour accélérer le processus de désintégration ,d’ailleurs  le gouvernement Israélien songe à  une éventuelle ré-annexion de la bande de Gaza et la Cisjordanie   dans  la probabilité d’une implosion  interne  qui frappera  la Jordanie voisine  entre palestiniens et  jordaniens et son débordement  sera utilisé comme prétexte  pour intervenir  et   reconfigurer  l’espace géographique  jordanien   en territoire naturelle des palestiniens. Ceci explique l’entêtement  de l’Etat Hébreu   et son refus  catégorique   pour  la création de l’Etat de Palestine  actuellement parce qu’ ils savaient pertinemment que le début du processus de l’expansion commence par  reconquérir   la bande de Gaza ,la Cisjordanie et le Sinaï  égyptien , La Jordanie ,le Liban et l’Egypte constituent des cibles stratégiques immédiates à court terme  pour l’entité sioniste
 La dissolution de la Syrie et plus tard de l’Irak en zones d’unité ethnique et   confessionnelle   est un autre  objectif  majeur d’Israël ; La Syrie va se disloquer, selon sa structure ethnique et religieuse, en plusieurs Etats ; Alaouite-Chiite et sunnite, non homogènes et déstructurés,  pour  les sionistes toute la péninsule arabique est candidate naturelle à la dissolution du fait de pressions internes et externes, et le sujet est particulièrement inévitable en Arabie Saoudite qui a commis une erreur stratégique en s’enlisant dans le conflit  Yéménite  qui  a déjà affaibli d’une façon non négligeable  sa cohésion sociale  prélude  à une implosion interne qui provoquera inéluctablement la chute des Al Saoud  et une possible scission de sa partie Est  au profit  de l’extension Iranienne   aux conséquences  qui servira certainement  l’entité sioniste en premier lieu.
Le sionisme et le mythe du grand  Israël
Théodore Herzl, le fondateur du sionisme, affirme que le territoire de l’État Juif s’étend: « Depuis le Bassin de l’Égypte jusqu’à l’Euphrate. » et le 9 juillet   1947   Rabbi Fischmann, membre de l’Agence Juive pour la Palestine, déclara dans son témoignage devant la Commission d’Enquête Spéciale de l’ONU que :« La Terre Promise s’étend du Fleuve de l’Égypte jusqu’à l’Euphrate, elle comprend des parties de la Syrie et du Liban. » ,Donc voilà qui a tout dit sur l'ultime objectif  des sionistes dès l'implantation du foyer national juif au cœur du moyen Orient  avec un appui  sans faille  des Anglo-Saxons  ,une ambition démesurée mais  qui dénote toute une volonté pour en finir avec  les velléités  Arabes dans cette région, le 14 mai 1948 David Ben Gourion prononçant solennellement  la déclaration d'indépendance. Et le 15 mai de  la même année naquit l'Etat d’Israël, les occidentaux   très  accablés et embarrassés   par le sentiment de culpabilité   vis a vis de la Shoah se sont précipités tous  alors pour reconnaitre cet indu Etat  qui est en fait  le plus grand hold up territorial dans   l’histoire. Cette entité fantoche au départ créée par des sionistes, a traversé presque  tous les défis auxquels elle a eu à faire face et ce, grâce à un appui illimité de l'Occident surtout les  Etats unis d'Amérique.  Toutes les guerres menées  par l'Etat sioniste contre les Etats arabes, bien qu'elles soient couronnées de succès politiques et militaires.  Ces conflits ont  démontrés  que leurs forces militaires  dans tous leurs corps, sont toujours insuffisantes et limitées  dans des situations d'occupation éventuelle  de territoires vastes qui caractérisent les Etats nations  arabes qui cernent  Israël (Egypte ,Syrie ,Irak  etc.),, ce qui a mené  l'Etat sioniste à élaborer un  plan stratégique à long terme pour assurer à Israël la supériorité dans la région. Qui consiste à accomplir la division de toute la région en Etats plus petits à travers la dissolution de tous les Etats arabes existants. L’espoir sioniste est que les Etats basés sur le sectarisme deviennent les satellites d’Israël.
Mais pour y parvenir ,Israël doit tout d'abord affaiblir les pays arabes avoisinants  économiquement et  politiquement  à travers ses réseaux d’influences politiques et économiques   dans le monde ,afin de les rendre défaillants  ,et provoquer  ensuite une destruction  ethnique  et  sociale de l'intérieur ,pour Israël le Talon d'Achille du monde arabo musulman est caractérisé par  ses minorités ethniques et confessionnelles ,mais aussi ,ses factions et ses crises internes  donc il suffisait de provoquer des  fractures  délibérément   pour que tout s'écroule  ,pour les sionistes le  monde Arabo-musulman est construit comme un château de cartes temporaires assemblées par les empires coloniales donc il suffit de souffler sur la braise pour que le tout s'enflamme et que les composantes  belligérantes  s’épuisent  mutuellement  à coup  d’horreurs qui écartera d’une façon définitive toutes velléités de réconciliation  ce qui conduira à l’émergence d’Etats  petits et destructurés où le règne des mafias remplacera celui des Etats ;ces petits Etats fantoches hostiles les unes contre les autres trouveront leur légitimité sur la base  du degré de leur alliance et leur fidélité à I’ Etat sioniste .
Le concept d’« alliances périphériques » au profit d'Israël
Trois  régimes   émergent  du  lot  comme étant des outils au service du processus d’expansion territoriale israélienne au Moyen Orient  fondé sur la dissolution et le morcèlement  de tous les états arabes existants.  Ces régimes sont  ceux du Qatar ,du Maroc et le régime Iranien ,bien qu'elle peut être  ou paraitre  comme étant des complicités naïves  ou ayant des formes qui en apparence apparaissaient comme invraisemblables mais  tous les éléments d'accointance de ces régimes avec les réseaux sionistes et   leur entité au cœur du  moyen  sont  tangibles et indéniables ,et au premier lieu le régime Iranien  avec  son ambition  démesurée de venir à bout  de tous les régimes sunnite   arabe et   les remplacer par  des régimes sectaires (chiites)  satellites au régime  Iranien ,  Ses manœuvres de déstabilisation  des Etats nations  arabes et  à travers  ses ''proxy fighters''    qui sont en train de détruire tous les fondements socio économiques  au Moyen Orient  et qui ont provoqué des dissensions et des fractures irréversibles sur  des espaces de cohabitation  inter religieuse et ce à coup de génocides  et crimes de masses sans pareil dans la région (Syrie ,Irak)  une complicité active sans ambigüité qui reflète  la liaison dangereuse  qui lie le plan sioniste   et  l'ogre Iranien . Aussi ,sans omettre le   régime marocain, qui   bien conscient des défis socio économiques    auxquels il  devra faire face  pour maintenir  un peu soit disant une stabilité sociale; ce régime  devrait plutôt miser sur  la stabilité régionale  du Maghreb pour éliminer  toute tentative d'intrusion  nuisible des réseaux sionistes et leur supplétifs ,l’opinion marocaine même  étant à l’écrasante majorité défavorable à tout rapprochement avec Israël, le régime marocain entretient  officieusement de bonnes relations avec l'Etat sioniste y compris dans le domaine de l'armement, cette entente plutôt fructueuse  pour les deux côtés s’explique par la question du Sahara occidental  , la position marocaine étant soutenue par des politiques américaines proches du puissant Aipac (American Israel Public Affairs Comittee) et par des firmes de lobbying diplomatique basées à Washington, qui entretiennent des relations similaires avec Tel-Aviv et dont les ramifications se croisent avec des intérêts économiques communs, les sionistes et leurs réseaux au Congress des Etats unis soutiennent sans ambigüité l'occupation  Marocaine   de ce  territoire ,des personnalités juives ont été déjà  décorées   et gratifiées pour leur appui  et ce par le Roi du Maroc   à l'exemple du vice-président de la puissante organisation américaine pro-israélienne l’AIPAC  Malcolm Hoenlein et  Jason Issacson du Comité américano-juif (AJC). L'AIPAC ,ce  groupe de pression fondé sur l'idéologie sioniste et  réputé être un des organes les plus décisifs dans les orientations stratégiques des Etats Unis d'Amérique  sert plutôt l'entité sioniste plus qu'elle ne sert le royaume du Maroc ,sa position concernant le dossier Sahraoui n'est qu'un appât  pour pouvoir manœuvrer en sa faveur la politique extérieure du royaume chérifien en ce qui concerne les défis dont fait face le Maghreb tout entier surtout dans le domaine sécuritaire.
Cette liaison  du makhzen marocain avec l'entité sioniste peut expliquer aussi   la récente manœuvre maladroite marocaine dans sa tentative de médiation en Libye, qui a produit l'effet inverse escompté, et aussi, l’engagement militaire marocain dans le conflit inter Yéménite avec toutes les conséquences humaines et socio -économiques qu'on connait. Concernant le Qatar ,petit pays riche cerné par deux puissances encombrantes pour  ses ambitions stratégiques   (Iran ,Arabie saoudite);et voulant sans doute se démarquer   de son voisin saoudien ,ce petit pays n'hésite pas à sceller des alliances plus que douteuses avec tous les instigateurs aux révoltes arabes  qui ont provoqué des conflits en premier lieu la Syrie  et aussi  le conflit libyen ou le Qatar à jouer un rôle des plus troubles pour fragmenter ce pays et  ses ressources , le Qatar entretient, officieusement ,de bonnes relations avec l'entité sioniste ,la chaine de télévision el jazeera a été conçue au préalable  pour semer la discorde au sein des nations arabes ciblées par TEL  AVIV ;cette chaine a joué un rôle prépondérant dans la mobilisation des foules et le déclenchement des hostilités armées  en Syrie ,au Yémen et en Libye.
Conclusion
En ce qui concerne notre pays , seule l'amorce d'une vraie dynamique économique  à travers  une bonne gouvernance peut nous prémunir  des intrusions nuisibles  de ces puissances occultes dissimulées  qui interviennent  dans les cas d’une gouvernance défaillante et  dissension social ou identitaire et cette dernière devra plutôt être tempérer  et résolue  par  la nouvelle constitution; le débordement du conflit libyen  vers les autres Etats de la Région a été contenu par l’Algérie malgré toutes les manœuvres  orchestrées pour propager l’implosion ; et les  tentatives du régime marocain demeurent  ambigües et inavouées ,même si le peuple marocain partage les mêmes aspirations de son voisin algérien ,néanmoins le Makhzen marocain  reste une source d’inquiétudes pour maintenir la stabilité de toute une région ,le régime Iranien devra être identifié comme telle à partir du moment que ces visées idéologiques ciblent tous les Etats, nations arabes et son discours  ne cadre pas avec ces  manœuvres et ce qui caractérise indéniablement  la pensée chiite qui est fondée sur la dissimulation et la tromperie ;donc une vigilance accrue devra être de mise pour ses intrusions qui peuvent prendre des aspects des plus invraisemblables ,enfin  comme précisé  précédemment   seul l’amorce d’une dynamique industrielle  est salutaire pour notre pays pour se mettre à l’abri des exigences mondialistes de cet nouvel ordre mondial naissant fondé sur  la captation monopolistique des matières premières stratégiques partout dans le monde par les sionistes et  leur supplétifs  et ceci d’une manière générale ,et  la fracturation de tous les Etats, nations arabes fondée sur le nationalisme qui seront remplacés par des entités fantoches  fondées sur le sectarisme  et  l’appartenance ethnique.
Notes :
-“A Strategy for Israel in the Nineteen Eighties” Published by the Association of Arab-American University Graduates, Inc.
- Michel Chossudovsky, Global Research, September 06, 2015

 

Rahim KERMOUN
Mercredi 2 Mars 2016 - 16:33
Lu 156 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+