REFLEXION

CONTRIBUTION : L'attrait des IDE : un constat d’échec

La politique d'attrait aux investisseurs étrangers, qui jusqu'à ce jour n'attire que des fonds d'investissements de certains pays du golfe; des fonds spéculatifs dans la forme avec des projets de dupes dans le fond, aux intentions douteuses. Le cas du pavillon national La CNAN n'est qu'un exemple à méditer, donc la politique prôner jusqu'ici pour attirer les investisseurs étrangers à échoué, et les raisons de cet échec sont connues.



Partout ailleurs dans le monde ; investisseurs  et  industriels  cherchent  avant  tout  une  réglementation flexible ; et dans  le  contexte  économique  actuel; qui est difficile  partout ailleurs  beaucoup de  pays procèdent  déjà  à  l'allégement  des procédures, pour encourager l'accès  des   investisseurs , des allégements qui touche surtout  la fiscalité   et toutes les  dispositions qui facilitent l'implantation, la production ,et l'exportation  aux investisseurs potentiels bien évidemment porteurs de projets   et créateurs d'emploi  et de richesse.
Notre pays jusqu'ici n'a pas attiré   autant d'investisseurs que le Maroc voisin; qui est pourtant dépourvu d'atouts que  nous avons amplement comme la compétence et  les matières premières nécessaires aux  industries comme l'énergie  par exemple, la recette de nos voisins marocains est simple qui est en fait une réglementation  flexible  et des garanties d'appui dans toutes les démarches  allant de la production jusqu'à l'exportation.
Le Gouvernement actuel doit impérativement  appréhender avec rigueur et  pragmatisme  les défis imposés par la chute  des cours du baril du pétrole ,qui sont toujours en baisse et tous les indices  ;endogène et exogène; prédissent  cette tendance pour le long terme ,ce qui induit des déficits budgétaires très significatifs  à long terme ;qui sera très contraignante au maintien  même  d'une stabilité sociale très fragile  avec   une marge de manœuvre  rétrécit  que seul  une stratégie  fiable et audacieuse  peut prémunir le pays  d'asphyxie financière  et le recours à l'endettement  avec toutes les conséquences qu'on  sait déjà.
Pour être plus clair  et malheureusement, les dirigeants   seraient en manque de visibilité en ce qui concerne l'état  actuel   de notre économie  , des projets industriel et agricole  qui  tardent à  se réaliser ou qu'ils ne se réalisent  jamais , faute d'une  réglementation attrayante pour  encourager les porteurs de projets   qui veulent s'implanter à long terme dans notre pays .D'ailleurs  on a qu'à constater  le résultat des différentes dispositions précédente et actuelle ,très contraignante  ,qui décourage toute tentative d'investissement et d'implantation des productions et services hors hydrocarbure ;hormis bien sûr  des créneaux  à forte valeur ajoutée  et à certains profits  comme    celui  du secteur bancaire   et la production  pharmaceutique qui génère  des profits colossaux .
Constamment les exécutifs  en  place   procèdent  à  des  réglementations qui aillent à l'encontre de la logique économique  et de ses fondamentaux ,mais surtout  peu sensé  et  dénué de toute   stratégie claire  pour  encourager l'implantation à long terme d'une respectable  assise industrielle  qui  absorbera   une demande intérieure en constante augmentation et prétendre  à l'exportation d'une façon  du moins significative.
Des indices peu reluisants pour des lendemains de disette , financière bien sûr ,tous les avis d'experts s’accordent  pour dire haut et fort que le temps des bricolages est révolu ,et que les stratégies économiques hasardeuses  n'engendrent que complexité  de l'état lamentable  de nos capacités à s'affranchir de la manne  des hydrocarbures ;des réformes structurelles  s'impose   pour faire face à une baisse drastique des recettes des hydrocarbures.

 

Rahim Kermoun
Mardi 22 Décembre 2015 - 17:28
Lu 220 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+