REFLEXION

CONTRAIREMENT AUX INSTRUCTIONS DE HRAOUBIA : Un jeune directeur dans une cité de jeunes filles



CONTRAIREMENT AUX INSTRUCTIONS DE HRAOUBIA : Un jeune directeur dans une cité de jeunes filles
Le cas d’un jeune ancien cadre d’une organisation estudiantine suscite l’intérêt des organisations estudiantines et des syndicalistes. Pourquoi a-t-on placé ce jeune dans une cité universitaire de jeunes filles, alors que les instructions du ministre sont claires ? Bénéficie-t-il d’appuis sérieux au sein de l’ONOU ou du ministère de l’enseignement supérieur ? Alors que le jeune directeur ne compte pas d’expérience notable, puisqu’il est encore stagiaire, selon les syndicalistes. « Il ne commencera à percevoir son traitement qu’au mois de mars. C’est quoi cette parade ? Finalement, tout le monde fait ce qu’il veut. Et nous aussi, nous allons faire ce qui va nous éviter des complications et des problèmes grandioses pour cette rentrée et tout paralyser », notent des syndicalistes qui ont déjà tenu plusieurs rencontres de préparation pour mener la contestation a sein des campus universitaires à Oran.

Medjadji H
Dimanche 11 Septembre 2011 - 09:56
Lu 384 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+