REFLEXION

CONTESTATION SOCIALE: Ain-Témouchent en colère

Les rapatriés de la Lybie se rassemblent devant le siège de la wilaya pour demander aux autorités des logements et du travail.Un jeune coiffeur, âgé de 23 ans se suicide par pendaison à l’aide d’un fil. Et les habitants du douar Ain-Bessel ont observé
un Sit -In devant le siège de la wilaya, pour demander la réalisation des projets d’habitat rural.



CONTESTATION SOCIALE: Ain-Témouchent en colère
Une quarantaine de citoyens rapatriés de la Lybie résidant à travers la daira de Hammam-Bou-Hadjar relevant administrativement de la wilaya d’Ain-Témouchent, se sont rassemblés, le 15 mars 2011, devant le siège de la wilaya , pour demander aux autorités de la wilaya des logements et du travail, du fait , selon eux, ces derniers ayant émigré à la Lybie où ils ont occupé des postes de travail dans les différentes entreprises dans ce Pays d’accueil, avant de regagner l’Algérie , leur pays d’origine. Ces rapatriés qui ont quitté la Lybie pour sauver leurs vies et celles de leurs familles, de la guerre civile qui a été déclenchée , tout en abandonnant tout ce qu’ils possédaient comme biens mobiliers, immobiliers et voire même leur agent, et souffrent actuellement du grand calvaire. Devant cette situation, une délégation chargée par ces citoyens qui a été reçue par Madame le wali qui les a assurées que leur situation sera étudiée par les autorités concernées pour trouver des solutions.
La population de la paisible localité d’Emir Abdelkader relevant administrativement de la daira de Béni-Saf a appris avec une consternation et stupéfaction de la mauvaise nouvelle qui s’est répandue comme une trainée de poudre, faisant état d’un suicide par pendaison à l’aide d’un fil de corde d’un jeune dénommé Nabil B, âgé de 23 ans, coiffeur, demeurant à Emir Abdelkader , au niveau d’une terrasse de l’habitation, pour des raisons qu’on ignore. La victime a été transportée en urgence à l’hopital de Béni-Saf le plus proche pour être transféré à celui de Tlemcen où il a succombé .Les services de sécurité territorialement compétents ont ouvert une enquête pour déterminer les causes réelles de ce décès.Le défunt qui jouissait d’une estime parmi la population , notamment les jeunes a été inhumé , dans l’après-midi du 14 mars 20011 au cimetière de cette localité.
Une vingtaine de citoyens résidant au douar Ain-Bessal relevant administrativement de la commune d’Emir Abdelkader (daira de Béni-Saf) ont protesté , dans la matinée du 15 mars 2011 à partir de 09 heures 30, devant le siège de la wilaya, pour demander la réalisation des projets d’habitat rural. Ils nous ont précisé qu’un projet de la réalisation de 20 logements ruraux qui ont débuté depuis environ 05 années , est toujours en cours, alors que nos familles vivent d’un problème crucial des logements. Ils nous ont également affirmé qu’ils ont saisi à maintes reprises les responsables de la commune d’Emir Abdelkader et de la daira de Béni-Saf pour étudier leur situation. Ces protestataires ont chargé une délégation pour remettre leurs doléances au représentant de la wilaya.

B.Abdelgheffar
Mercredi 16 Mars 2011 - 09:56
Lu 1080 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+