REFLEXION

CONSTRUCTION DE NOUVELLES VILLES : La nouvelle ville de Hassi Messaoud, livrée dans 8 ans



Le projet de réalisation d'une nouvelle ville au Sud, tant attendu, semble se mettre sur rail et tend à prendre naissance sans le moindre report cette fois-çi. Les travaux de réalisation de la nouvelle ville de Hassi Messaoud vont être lancés, à l’occasion d’une visite de travail qu’effectuent au Sud du pays, les ministres de l’Energie et des Mines, et de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville. A la faveur de cette visite sera également lancée l’opération de nettoiement de la ville de Hassi Messaoud. La ville nouvelle, c’est un projet initié il y a cinq ans. qui a été, un moment  donné, mis en veilleuse pour des raisons d'ordre technique. D'un coût global de six milliards de dollars, la ville nouvelle de Hassi Messaoud devait être réalisée dans un délai de 96 mois. Couvrant une superficie de  4 483 hectares, le projet en question, destiné à une population de 80 000 habitants, comprend un «îlot énergie» qui devait constituer le quartier général des compagnies pétrolières opérant dans les périmètres pétroliers avoisinants. Il est attendu également la construction d’immeubles administratifs, d’instituts universitaires, de centres de formation, de recherche et de développement, de lieux et centres de culte, d’infrastructures, équipements et établissements de sport et pour la jeunesse. La ville nouvelle devrait comprendre aussi des zones d’activités destinées à la production de biens et services liés aux activités énergétiques et universitaires. Elle devait être située à équidistance (80 km environ) des villes d’Ouargla et Touggourt. La nouvelle ville de Hassi Messaoud, sera une «oasis urbaine». Elle englobera une grande variété de zones résidentielles, des structures universitaires, culturelles, sportives et  de loisirs…. Dans le détail, le  plan urbain prévoyait la réalisation d’infrastructures pour les secteurs de l’éducation nationale (43 infrastructures), de l’énergie (12), de la santé et de la population (30), de la jeunesse  et des sports (37), de la culture (27), de l’administration (27), des finances et des assurances(5), du commerce (253), du tourisme ( 3 ) , d u c u l t e ( 6 ) ,divers (7). Ce projet pharaonique, les autorités voulaient y associer même le privé national, des appels d’offres restreints  devaient être lancés pour  engager le privé dans la réalisation de certaines structures liées à ce projet. Le projet d’étude, d’exécution et de suivi des travaux de construction de la nouvelle ville en question a été attribué en juillet 2009 au Groupe canadien d’ingénierie SNC Lavalin pour près de 312 millions  d’euros.                     

L.AMMAR
Mardi 30 Juillet 2013 - 22:24
Lu 481 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+