REFLEXION

CONSERVATOIRE COMMUNAL DE MUSIQUE DE TIARET : Des jeunes musiciens dénoncent leur exclusion



Au moment où l’officiel prône jeunesse, à Tiaret, un groupe de jeunes doués de la musique se disent marginalisés par le conservatoire communal de musique. Leur exclusion a commencé lorsque des intrus voulaient avoir main mise sur le groupe et l’utilisaient comme bon leur semble et en tirer profit de ses activités. L’accès au conservatoire leur est interdit, pour la simple raison que ces jeunes donnaient des spectacles pour se faire connaitre sur la scène locale. Des pratiques similaires poussent ces jeunes, soit à l’émigration vers l’Europe ou de plonger dans le monde de la délinquance (agressions vols et drogue). Quant à ceux animés d’une volonté de s’épanouir honnêtement sur le sol algérien, ils rencontrent d’énormes difficultés qui sont souvent la cause de leur échec. Selon des jeunes qui pratiquent la musique, la participation aux différentes manifestations culturelles se fait de manières qui prêtent à équivoque et profitent à des gens connus sur la placette et qui n’ont rien à voir avec la culture. « Le directeur veut nous nous briser pour nous éloigner du conservatoire qu’il gère d’une manière qui a été à l’origine de l’exclusion de plusieurs talents », apprend-t-on d’un jeune guitariste. Les jeunes exclus demandent l’intervention des responsables concernés pour leur prise en charge.

Fayçal
Lundi 11 Juillet 2011 - 10:35
Lu 573 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+