REFLEXION

CONSERVATION DES FORETS DE TIARET : Sit-in musclé des forestiers

Une paralysie presque totale des services de la Conservation des Forêts a été de visu remarquable par nos soins lors de notre passage à la Direction de la conservation des forêts de Tiaret avec bien sûr le respect du service minimum.



Des forestiers ont observé un sit-in paraissant très musclé mais dans un cadre d’ordre, de discipline se mariant à un cachet pacifique, ce lundi 2 mars 2015. Cela est venu suite à l’appel du bureau national comme le confirme un communiqué adressé aux membres de la commission nationale des corps communs de l’administration des forêts à travers tout le territoire national, portant le numéro 2 de la date du 18 février 2015 ou il est écrit que suite à la réunion  du bureau national de la CNCCAF, tenue en date du 18 février 2015 au niveau de la direction générale des forets sous la coupe du secrétaire général de l’union nationale des employés des forêts, de la nature et du développement rural et en raison du mutisme par laxisme « exhibé » par les services de la Fonction Publique et ce, pour l’actualisation du décret relatif à la création du corps commun similaire à celui des forestiers qui a été déposé au niveau de la direction générale de la fonction publique en date du 5 janvier 2015 tout en rappelant que le même décret a été rejeté par la fonction publique au mois de février 2013, le temps où il a été accepté dans d’autres secteurs. Et le comble, c’est qu’il y a eu consensus en novembre 2014 autour du principe de création du corps commun au niveau des forets et à la surprise générale l’on se heurte au gel du décret et l’on s’interroge sur les normes régissant la décision 06/03 datant du mois de janvier 2008 qui stipule la création du corps commun au niveau de la Protection Civile, l’administration des pénitenciers, les douanes à l’exception du secteur des forets qui demeure exclu par la loi du 2 poids, 2 mesures! lit-on dans un communiqué remis à notre rédaction par M. Cheddad Abdelkader, représentant du bureau national de la CNCCAF où en synthèse, il est porté à la connaissance de l’opinion publique que les agissements de la fonction publique en sont une illustration d’une « hogra » et un véritable recours à des méthodes archaïques de gestion et haussant le ton, le bureau national endosse la responsabilité complète à la direction générale de la fonction publique du chaos  et du climat d’incertitude  qui plane sur l’avenir des employés des forêts. Devant cette situation très critique, le bureau national a organisé une grève nationale ce mardi 2 mars 2015 au niveau des conservations des forêts avec l’organisation d’un sit-in devant le siège de la direction générale de la fonction publique le 10 mars 2015 et en cas d’impasse, le bureau national promet un ton d’une vitesse supérieure de contestation en maintenant une organisation exemplaire.
 

Abdelkader Berrebiha
Jeudi 5 Mars 2015 - 13:15
Lu 415 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+